Subscribe

L’art contemporain et accessible, c’est possible

L’Affordable Art Fair à New York offre jusqu’au 9 mai l’opportunité de découvrir des talents prometteurs et d’acquérir leurs œuvres avec un budget raisonnable. Parmi les artistes, on trouve de nombreux Français. Tour d’horizon.

L’Affordable Art Fair s’est ouverte, le 5 mai, dans une atmosphère enthousiaste  – en témoignait la difficulté d’accéder aux rafraîchissements offerts – avec la présence de pas moins de soixante-dix-neuf exposants venus de Paris, Londres, Buenos Aires, Bangkok et principalement des États-Unis. Le principe fondateur de l’événement est de proposer des œuvres dont la valeur est estimée entre 100 et 10 000 dollars.

Parmi les exposants, on trouve Christine Jeanquier, qui ouvre à travers Artemisia, sa galerie en ligne, une fenêtre sur les nouveaux talents français, dont la plupart n’ont pas plus de trente ans. Mais pas tous : Jean Medhi Grangeon, 37 ans, transcrit un univers chaotique et ludique par des collages et surimpositions d’icônes américaines, en partant d’un fond de papier imprimé qui a servi à enrober les objets lors de son déménagement de New York à Cincinnati où il est installé depuis un an et demi.

À coté, on découvre la galerie Muriel Guépin, qui vient de transférer ses locaux de Red Hook à Cobble Hill (Brooklyn) dans une ancienne usine. Elle y expose plusieurs artistes français résidant aux États-Unis, dont la plasticienne Pauline Galiana, qui crée des « poèmes visuels » à partir d’autocollants trouvés ou échangés.

Du coté de Scarsdale, en banlieue, la galerie Madelyn Jordon fine art représente un couple franco-japonais de Paris, Pierre Javelle et Akiko Ida, connu pour ses publications dans la presse et l’édition françaises sous le nom de Minimiam. Leur œuvre est composée de photographies où des figurines évoluent dans un environnement comestible appétissant.

L’AAF existe depuis 1999 et s’est imposée comme un rendez-vous à ne pas manquer pour les col

lectionneurs et amateurs d’art contemporain.

À découvrir jusqu’au 9 mai. 20 west 22nd street, suite 1512, New York.

www.aafnyc.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Saul Steinberg illumine ParisSaul Steinberg illumine Paris Du New Yorker aux galeries d'art, le travail de l'Américain Saul Steinberg est en grande partie à l'origine du dessin d'humour contemporain. Jusqu’au 27 juillet 2008, […] Posted in Culture
  • Le funambule de CincinnatiLe funambule de Cincinnati Jean Mehdi Grangeon, peintre français installé à Cincinnati, aime revenir à New York, où il a longtemps habité et dont il adore « la terrible énergie ». L’artiste maintenant représenté […] Posted in Culture