Subscribe

Laurent Blanc: “La Bosnie a souffert et par le foot elle veut exister”

La Bosnie “a souffert et par le foot elle veut exister, ça va la pousser à faire un grand match contre nous”, a prévenu Laurent Blanc, avant d’affronter la Bosnie pour le deuxième match des Bleus dans les éliminatoires de l’Euro-2012.

Q: Sarajevo a souffert pendant la guerre: c’est un environnement qui compte?

R: “On a traversé la ville, on voit certaines choses (stigmates de la guerre, nombreux cimetières, ndlr), on le savait avant de venir. Il faut s’attendre à un match difficile, c’est une nation qui a souffert et par le foot elle veut exister, c’est un moyen et un sentiment qui va pousser l’équipe nationale à faire un grand match contre nous”.

Q: Un nul serait bon résultat?

R: “Ca dépend du contenu du match, on ne peut pas le dire à l’avance. Il faut ramener quelque chose de Bosnie”.

 

Q: Vous ne dites jamais +gagner le match+?

R: “On n’a jamais dit qu’on n’imaginait pas gagner en Bosnie, mais on doit se rendre à l’évidence: on a eu des difficultés contre le Bélarus.”

 

Q: Que peut apporter le retour de Benzema?

R: “Il peut amener ses qualités individuelles, ses qualités de but, c’est notre meilleur buteur dans ce groupe de 20 joueurs, avec 8 buts en 28 sélections. On peut s’apercevoir que marquer des buts pas si faciles que ça en équipe de France”.

 

Q: Finalement, si la Bosnie prend le jeu à son compte, c’est peut-être mieux pour l’équipe de France actuelle?

R: “On n’en sait rien. C’est une équipe qui aime bien avoir avoir le ballon. Nous, il va falloir bien défendre, chose qu’on a eu du mal à faire. Si la Bosnie a plus le ballon, il faudra bien défendre et les prendre en contre”.

 

Q: La Bosnie aime avoir le jeu, il faudra les contrer: c’est un match pour Benzema?

R: “Ce n’est pas un match pour un seul joueur qui doit être au top mais d’autres joueurs offensifs doivent être au niveau”.

 

Q: Vous voulez toujours muscler le jeu contre le Bosnie?

R: “Je l’avais décidé avant, quel que soit le score contre le Bélarus. La Bosnie est l’équipe la plus solide du groupe, je crois. On va faire en sorte de ne pas perdre trop de points contre la Bosnie, qui a un pouvoir offensif assez intéressant. On ne peut pas se permettre de dire +on va faire le jeu+. On va essayer d’être solides, serrés”.

 

Q: Ca veut dire faire confiance à Alou Diarra?

R: “Si je dis qu’Alou Diarra ne sert pas à muscler le milieu de terrain, vous allez me prendre pour un fou…”

 

Q: Il est dit que la génération actuelle n’est pas aussi forte que les précédentes: comment s’adresser aux joueurs par rapport à ça?

R: “On est là pour leur faire prendre confiance. C’est ça le gros problème. Contre la Bosnie, ils n’auront pas plus d’expérience que contre le Bélarus. On s’efforce de leur faire prendre conscience qu’ils ont des qualités et qu’ils peuvent faire une bonne équipe. On comptait tous faire un résultat contre le Bélarus, on ne l’a pas fait. Contre la Bosnie, faire un résultat, ça permettrait d’avoir cette confiance ensuite.”

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Les Bleus à la conquête de l’EuroLes Bleus à la conquête de l’Euro L’équipe de France de football entame lundi le championnat d’Europe en Ukraine et en Pologne. La bande à Laurent Blanc souhaite ramener la France dans le gotha du football continental. […] Posted in Opinion
  • Zidane ne veut “pas comparer les générations”Zidane ne veut “pas comparer les générations” Zinédine Zidane a estimé mardi soir qu'"il ne faut pas comparer les générations", au sujet de l'équipe de France de football, à l'issue d'un match du Variété Club de France auquel […] Posted in Opinion