Subscribe

L’autorité boursière veut empêcher les futurs krach boursiers

L’autorité boursière américaine, la SEC, a annoncé lundi être parvenue à un accord avec les principales plate-formes d’échanges aux Etats-Unis pour “renforcer les systèmes de coupe-circuit” en cas de très fortes variations des indices.

“Comme première étape, les parties se sont entendues sur un cadre structurel, qui sera affiné dans la journée à venir, afin de renforcer les systèmes de coupe-circuit et de pouvoir gérer les échanges erronés”, a indiqué la SEC dans un communiqué.

En quelques minutes jeudi après-midi, le Dow Jones avait dévissé de plus de 9%, soit près de 1.000 points, du jamais vu à Wall Street, avant de se reprendre pour finir en recul de plus de 3%. La dégringolade avait en outre fait chuter quelques valeurs de près de 100%.

Une réunion avait été organisée lundi matin afin de “discuter des causes des événements de jeudi sur les marchés, des facteurs contributifs potentiels et des réformes de marché possibles”.

La présidente de la Securities and Exchange Commission, Mary Shapiro a ainsi rencontré les représentants de six plateformes d’échanges, le New York Stock Exchange, la Bourse électronique Nasdaq, le BATS, Direct Edge, ISE et la Bourse de Chicago (Chicago Board Options Exchange), en présence de l’autorité américaine de régulation du secteur financier (Finra).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related