Subscribe

Le blizzard frappe le Midwest américain, avance vers la côte Est

Une forte tempête qui a frappé plusieurs Etats du Midwest américain progressait vers la côte est dimanche, provoquant les fermetures de plusieurs aéroports et axes routiers importants, perturbant ainsi les déplacements sur près de la moitié des Etats-Unis.

Des alertes à la tempête de neige ont été lancées dans l’Illinois, l’Iowa, le Michigan, le Minnesota et le Wisconsin alors que la neige et des vents allant jusqu’à 72 kmh touchaient ces Etats du nord. La côte Est devait également subir de fortes pluies et des chutes de neige dimanche soir du Maine (nord-est) à la Floride (sud-est). Ces intempéries, qui interviennent 10 jours avant l’arrivée de l’hiver, ont été particulièrement fortes dans le Minnesota, qui a reçu par endroit plus de 60 cm de neige, selon la météorologie nationale américaine (NWS).
La plus grande ville de l’Etat, Minneapolis, était recouverte d’une couche de 43 cm de neige, la plus forte chute de neige en 19 ans dans cette ville du nord.
Sous le poids de la neige, une partie du toit du Métrodrome – le stade de l’équipe de football américain des Minnesota Vikings – s’est effondrée, entraînant le report d’un match contre les New York Giants. Preuve de la violence du blizzard, l’aéroport de Minneapolis-St.Paul, dont les équipes sont pourtant habituées à des conditions extrêmes, a fermé pour la première fois depuis des années. “Les conditions de voyage resteront risquées et potentiellement dangereuses”, a indiqué la NWS dans un bulletin.
Plusieurs routes dans le Wisconsin et l’Iowa ont été fermées ou obstruées. Si les chutes de neiges devaient s’arrêter dimanche soir, les températures devaient chuter aux alentours de moins 8°C. “Le ministère des Transports du Wisconsin et la police d’Etat conseille aux automobilistes de pas emprunter les autoroutes du Wisconsin dimanche, sauf si nécessaire”, lit-on sur le site du ministère.
Les chutes de neige ne devaient pas être aussi importantes à Chicago, mais la “ville du vent” (“windy city”) devait être à la hauteur de sa réputation avec des rafales atteignant 80 kmh. Les conditions météo ont occasionné des retards dans le trafic aérien à l’aéroport international de Chicago O’Hare, l’un des plus importants au monde.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related