Subscribe

Le CAC 40 finit au-dessus de 3.500 points grâce à l’emploi américain

La Bourse de Paris a clôturé en nette hausse vendredi, le CAC 40 prenant 1,24%, dopé par les très attendus chiffres de l’emploi américain, qui sont ressortis bien meilleurs que prévu.

L’indice vedette a gagné 43,31 points à 3.521,14 points, dans un volume d’échanges de 3,553 milliards d’euros. Jeudi, il avait gagné 0,56%. En repli depuis le début de la séance, en raison de prises de bénéfices et de l’attentisme des investisseurs, le CAC 40 a bondi après l’annonce d’une baisse inattendue du taux de chômage aux Etats-Unis. “Les chiffres du chômage américain sont bien supérieurs aux attentes, ce qui a permis à la Bourse de renouer avec la hausse”, a déclaré Arnaud de Champvallier, directeur de la gestion chez Turgot Asset Management. Le taux de chômage s’élève à 9,4% en juillet, contre 9,5% en juin. Les économistes tablaient sur un niveau de 9,6%.

Le département d’Etat a également annoncé un net ralentissement des destructions d’emplois, à 247.000 contre 443.000 en juin, alors que les économistes tablaient sur 325.000 emplois détruits. Les valeurs financières ont à nouveau été bien orientées, au terme d’une semaine de publications de résultats jugés satisfaisants par le marché. Ayant été parmi les valeurs qui ont le plus souffert de la crise financière, elles sont parmi les premières à profiter de la reprise. BNP Paribas a gagné 3,01% à 54,60 euros, Crédit Agricole 2,12% à 11,32 euros et Société Générale 4,97% à 53,22 euros.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related