Subscribe

Le centre des États-Unis paralysé par la première tempête de neige de l’hiver

La première tempête de neige de l’hiver qui s’est abattue mercredi sur le centre des Etats-Unis a cloué au sol des centaines d’avions, nécessité l’intervention de la Garde nationale pour secourir des milliers d’automobilistes coincés et fait au moins un mort.

Accompagnée d’un fort blizzard, la neige accumulée a atteint à certains endroits 1,2 mètre, créant parfois des congères de plus de 4,5 mètres. L’alerte météo a été déclenchée à travers tout le centre et, après avoir sévi dans les Etats de l’Utah, du Nevada, du Colorado et de l’Arizona, la tempête se déplaçait en fin de journée vers les Grands lacs, au nord du pays.

“C’est vraiment une grosse première tempête de neige”, a commenté pour l’AFP Pat Slattery, porte-parole des services météorologiques nationaux.

Dans l’Iowa (centre), des milliers d’automobilistes ont été bloqués par la neige. Certains ont dû attendre plusieurs heures avant que la Garde nationale ne vienne les secourir. Un homme retrouvé derrière un bureau de poste d’une ville du centre de cet Etat est décédé lors de son transport à l’hôpital, a indiqué Courtney Green, porte-parole du service de sécurité de l’Iowa.

L’état d’urgence a été décrété dans le Wisconsin (nord) entraînant la fermeture des bâtiments officiels, à la grande joie des étudiants de l’université de Madison qui se sont lancés le défi de battre le record du monde de la plus grosse bataille de boules de neige.

Plus habitué à ces conditions rigoureuses, le Canada n’était pas épargné par la poudre blanche. Une bonne vingtaine de centimètres de neige est tombée mercredi sur Montréal et plus de 50 annulations de vols ont été enregistrées à l’aéroport de Toronto (Ontario, est). A Regina (Saskatchewan, ouest), le mercure est tombé à -38 degrés celsius dans la nuit de mardi à mercredi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related