Subscribe

Le cinéma français très présent au New York Film Festival

Le New York Film Festival (NYFF), qui se déroulera du 27 septembre au 13 octobre, vient de dévoiler sa sélection officielle. Parmi les 35 films annoncés, neuf long-métrages sont des productions françaises.

Côté français, New York découvrira la Palme d’Or du dernier festival de Cannes, le film d’Abdellatif Kechiche La Vie d’Adèle, Chapitre 1&2 (Blue Is The Warmest Color), qui ne peut concourir pour les Oscars. Aussi présent à Cannes, le film “américain” d’Arnaud Desplechin Jimmy P : Psychothérapie d’un Indien des Plaines, avec Mathieu Almaric et Benicio Del Toro, adapté du livre de George Devereux et tourné entre le Michigan et le Montana.

Les réalisatrices Claire Denis et Catherine Breillat représenteront aussi la France, avec respectivement le controversé Les Salauds, campés par Vincent Lindon et Chiara Mastroianni et le très autobiographique Abus de faiblesse, qui revient sur la relation entre la réalisatrice, ici interprétée par Isabelle Huppert, et l’arnaqueur des stars Christophe Rocancourt (le rappeur Kool Shen).

Philippe Garrel, cinéaste expérimental et poétique, présentera La Jalousie, où il filme l’histoire d’un couple qu’interprète son fils Louis Garrel et Anna Mouglalis. L’inconnu du Lac d’Alain Guiraudie, devrait aussi faire parler de lui, pour sa beauté formelle et ses scènes explicites au service d’une intrigue qui tend vers le thriller et se déroule sur un lieu de rencontres homosexuelles au bord d’un lac.

Pour les passionnés de documentaires historiques, le film de Claude Lanzmann, Le Dernier des injustes, s’intéresse à la figure de Benjamin Murmelstein, le grand rabbin de Vienne et responsable du conseil juif dans le camp de concentration de Theresienstadt.

Je m’appelle Hmm… marque le début de la couturière Agnès B. derrière la caméra. Le film narre l’histoire de la fuite d’une fillette sur les routes, prise en stop par un routier anglais. Enfin, un film du roumain Cornelliu Porumboiu coproduit par la France When Evening Falls on Bucharest or Metabolism, sur la vie d’un cinéaste.

La 51e édition du NYFF est pilotée pour la première fois par Kent Jones, ancien contributeur de la revue Film Comment et directeur de la programmation de cette manifestation organisée par la Film Society du Lincoln Center. Changement de ton et grande diversité dans la sélection, avec la présence de plusieurs comédies (About Time de Richard Curtis, Alan Partridge de Declan Lowney, Le Week-End de Roger Mitchell, qui se déroule à Paris) au milieu de films a priori très sérieux. Quinze nationalités différentes se retrouvent dans la sélection.

Plus d’informations sur le site du festival

La programmation complète du New York Film Festival :

CAPTAIN PHILLIPS

de Paul Greengrass

THE SECRET LIFE OF WALTER MITTY

de Ben Stiller

HER

de Spike Jonze

ABOUT TIME

de Richard Curtis

ABUSE OF WEAKNESS (Abus de faiblesse)

de Catherine Breillat

ALAN PARTRIDGE

de Declan Lowney

ALL IS LOST

de J.C. Chandor

AMERICAN PROMISE

de Joe Brewster et Michèle Stephenson

AT BERKELEY

de Frederick Wiseman

BASTARDS (Les Salauds)

de Claire Denis

BLUE IS THE WARMEST COLOR (La vie d’Adele)

de Abdellatif Kechiche

BURNING BUSH (Horici Ker)

de Agnieszka Holland

CHILD OF GOD

de James Franco

GLORIA

de Sebastian Lelio

THE IMMIGRANT

de James Gray

INSIDE LLEWYN DAVIS

de Ethan Coen, Joel Coen

THE INVISIBLE WOMAN

de Ralph Fiennes

JEALOUSY (La Jalousie)

de Philippe Garrel

JIMMY P

d’ Arnaud Desplechin

THE LAST OF THE UNJUST (Le Dernier des injustes)

de Claude Lanzmann

LIKE FATHER, LIKE SON (Soshite chichi ni naru)

de Hirokazu Kore-eda

THE MISSING PICTURE (L’image manquante)

de Rithy Panh

MY NAME IS HMMM … (Je m’appelle Hmmm…)

d’ Agnes B

NEBRASKA

d’Alexander Payne

NOBODY’S DAUGHTER HAEWON (Nugu-ui ttal-do anin Haewon)

de Hong Sang-soo

NORTH, THE END OF HISTORY (Norte, hangganan ng kasaysayan)

de Lav Diaz

OMAR

de Hany Abu-Assad

ONLY LOVERS LEFT ALIVE

de Jim Jarmusch

THE SQUARE

de Jehane Noujaim

STRANGER BY THE LAKE (L’Inconnu du lac)

d’ Alain Guiraudie

STRAY DOGS (Jiao You)

de Tsai Ming-liang

A TOUCH OF SIN (Tian zhu ding)

de Jia Zhangke

LE WEEK-END

de Roger Michell

WHEN EVENING FALLS ON BUCHAREST OR METABOLISM (Cand se lasa seara peste Bucuresti sau metabolism)

de Corneliu Porumboiu

THE WIND RISES (Kaze Tachinu)

de Hayao Miyazaki

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related