Subscribe

Le consulat général de France à New York face au chaos provoqué par le nuage de cendres

Le consulat général de France à New York a ouvert, vendredi dernier, une cellule de crise pour aider les Français bloqués aux États-Unis, suite à l’annulation des vols causée par le nuage de cendres échappé du volcan islandais Eyjafjöll. Ce lundi, dans la longue file d’attente longeant le consulat général, ils étaient nombreux à espérer une bonne parole et un retour prochain vers la France.

Le consulat général de France à New York a mis en place une cellule de crise pour les touristes français en quête de plan B. En attendant la reprise du trafic aérien, tous doivent prolonger leur réservation d’hôtel ou trouver un hébergement d’urgence, certains doivent recevoir un suivi médical, d’autres attendent simplement la délivrance d’attestations d’absence à leurs examens scolaires ou encore des attestations officielles pour leur responsable d’entreprise…

Samedi, le consulat général a reçu 400 personnes, répondu à 660 appels téléphoniques et a délivré 300 justificatifs administratifs. Dimanche, évidemment, ces chiffres ont augmenté  avec 1 500 personnes, 1 800 appels téléphoniques, 1 300 justificatifs administratifs. Aujourd’hui, lundi, ce devrait être encore plus important. À 16 h, la situation était telle que les premières estimations ne pouvaient être établies.

« Nous faisons face, depuis vendredi, à une

montée en puissance progressive de la demande », a expliqué Philippe Lalliot, le consul général de France à New York. « S’il le faut, au fur et à mesure, nous développerons nos services. De 32, nous sommes déjà passés à 40 personnes (bénévoles ou agent du consulat) en charge d’aider les touristes français. Les gens doivent rester patients. La situation va se débloquer », a-t-il ajouté.

Non seulement le consulat général de France à New York a ouvert une permanence téléphonique, mais il reçoit aussi les touristes français dans le but de les orienter. Des cartes téléphoniques devraient bientôt être distribuées. Des tarifs d’hôtel ont été négociés au rabais. Une liste exhaustive peut être délivrée, sur place. Pour certains, cela ne suffit pas : « le prix des hôtels augmente tous les jours », se lamente un homme posté devant le bâtiment. C’est pourquoi, le consulat général a appelé à la solidarité des résidents. Si vous avez des possibilités d’hébergement, vous pouvez le signaler au 212 606 3646 ou à l’adresse suivante : info@consulfrance-newyork.org

Trois jeunes amies patientent, elles aussi. « Les gens qui ressortent d’ici ont mauvaise mine », s’inquiète alors Pauline. « Nous avons une assurance catastrophe naturelle prévue avec notre billet de transport, mais les compagnies aériennes vont-elles se mouiller pour autant de personnes et tous nous rembourser ? » s’interroge Nathalie. Ils seraient près de 5 000 Français à être bloqués, un nombre important, dû notamment à la fin des vacances scolaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related