Subscribe

Le couturier Ted Lapidus inhumé au Père-Lachaise à Paris

Près de 150 personnes, dont le chanteur Charles Aznavour, son ami de longue date, ont rendu vendredi un dernier hommage au couturier Ted Lapidus, mort lundi à l’âge de 79 ans, lors de son inhumation au cimetière du Père-Lachaise à Paris (XXe).

Le grand rabbin de France Gilles Bernheim a salué en Ted Lapidus un “homme qui a donné tant d’amour à la vie et aux siens”. Il a rappelé qu’il avait perdu son père pendant la deuxième guerre mondiale et “redémarré à partir de rien”, créant “un désir de vie comme une réparation de l’histoire”.

Ted Lapidus a toujours manifesté “beaucoup d’humour, beaucoup d’élégance et une très grande attention aux autres”, a-t-il déclaré. Il “savait séduire, c’est-à-dire donner à chacun le sentiment qu’il est unique”, a ajouté le rabbin Bernheim en présence des proches du couturier, notamment ses trois enfants et sa soeur Rose Torrente-Mett, également couturière.

Prenant à son tour la parole, Olivier Lapidus a lu un poème “prémonitoire” écrit il y a quelques semaines par son père. “C’est l’heure des derniers mots, de la fin du voyage”, a-t-il dit, visiblement ému.

Des prières ont été dites notamment par le premier officiant de la grande synagogue de la Victoire, à Paris, Adolphe Attia.

Ted Lapidus, connu surtout dans les années 1960 et 1970 pour sa mode unisexe ou style safari, repose dans la 53e section du cimetière, non loin du philosophe Maurice Merleau-Ponty.

Atteint de leucémie depuis plusieurs années, il est décédé lundi à l’hôpital de Cannes.

Fils d’un tailleur russe émigré, il avait ouvert sa maison en 1958 et habillé des personnalités telles que Charles Aznavour, à la scène comme à la ville, Brigitte Bardot et Alain Delon.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related