Subscribe

Le dissident chinois Guangcheng exprime sa gratitude à New York

Le dissident chinois Chen Guangcheng a exprimé sa “gratitude” envers les Etats-unis tout en saluant “le calme et la retenue” du gouvernement chinois samedi soir, peu après son arrivée à New York.

Le pied droit plâtré, s’appuyant sur des béquilles, il a donné une brève conférence de presse en chinois, traduite simultanément en anglais, remerciant tous ceux qui l’avaient aidé dans “les nombreuses turbulences” qu’il a traversées.

Il a été chaleureusement applaudi par les personnes qui s’étaient rassemblées devant l’immeuble où il va résider avec sa femme et ses deux enfants, à Washington square village, dans le sud de Manhattan.

M. Chen a tenu aussi à saluer le “calme et la retenue” des responsables chinois et a exprimé l’espoir que leurs promesses soient “sincères”. “J’espère qu’il ne me mentent pas”, a-t-il ajouté. Et il a appelé à “continuer le combat pour le bien dans le monde, et contre l’injustice”.

Souriant, en chemise blanche et portant des lunettes noires, il était arrivé peu avant dans un grand van blanc de l’aéroport de Newark, où son avion s’était posé en provenance de Pékin.

Son départ de Chine a mis fin à un casse-tête diplomatique d’un mois, qui a commencé lorsqu’il s’est réfugié à l’ambassade des Etats-Unis à Pékin.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related