Subscribe

Le festival du film de Sarasota fait la part belle aux Français

Du 5 au 14 avril se déroule la quinzième édition du Sarasota Film Festival, en Floride. Une belle sélection de longs-métrages français ou francophones est à l’affiche de cet événement renommé.

Longs-métrages, documentaires, courts-métrages, films pour enfants… La programmation est variée et fait place chaque année, à Sarasota, tant aux réalisateurs aguerris qu’aux petits nouveaux. Pour l’édition 2013, pas moins de 224 films sont présentés, en présence de réalisateurs très nombreux. Les événements autour des projections se démultiplient, entre conférences, discussions, tables rondes sur l’industrie du film et les parcours de chacun, sur le cinéma et les films diffusés.

Au sein de ces dix jours mouvementés, huit films francophones (et pour certains français) sont au programme – et pas des moindres -, tous sortis en 2012. Retrouvez ci-dessous la liste et les informations pour chaque séance.

• ALYAH (ALIYAH)

Le premier film du Français Elie Wajeman, avec le charmant Pio Marmai en dealer de drogue parisien qui décide de changer de vie et émigrer en Israël.
Au Regal Hollywood 20, le 6 avril à 12h (salle 11) et le 8 avril à 17h15 (salle 9)
Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

• AUGUSTINE


D’Alice Winocour. Fin XIXe, le neurologiste Jean-Martin Charcot, incarné par Vincent Lindon, étudie l’hystérie à travers sa jeune patiente Augustine. Ou l’analyse des limites entre relation de pouvoir et de désir et découverte scientifique.
Au Regal Hollywood 20, le 9 avril à 17h15 (salle 10) et le 11 avril à 15h (salle 10)
Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

• DANS LA MAISON (IN THE HOUSE)

De François Ozon. Dans ses rédactions, le jeune Claude confie à son professeur de français (Fabrice Luchini), ses intrusions dans la maison d’un camarade de classe. Au-delà de l’enseignement d’un côté et du travail d’écriture de l’autre, des histoires surprenantes vont se nouer autour de l’adolescent observateur.
Au Regal Hollywood 20, le 9 avril à 19h30 (salle 10) et le 10 avril à 17h15 (salle 10)
Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

• LAURENCE ANYWAYS


Après J’ai tué ma mère et Les Amours imaginaires, c’est le troisième film du talentueux Québécois Xavier Dolan. Melvil Poupaud y incarne un homme qui décide de devenir femme. Retour sur le couple de ce transsexuel avec l’amour de sa vie Fred (Suzanne Clément) et les difficultés à affronter le regard du monde.
Au Regal Hollywood 20, le 13 avril à 14h15 (salle 7) et le 14 avril à 17h (salle 12)
Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

• RENOIR


Gilles Bourdos signe un épisode biographique lumineux et passionné, sur le maître en fin de vie, dans son atelier au milieu des oliviers, accompagné de son fils en convalescence après ses combats dans la Première Guerre mondiale.
Au Regal Hollywood 20, le 8 avril à 19h30 (salle 10)
Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

• APRÈS MAI (SOMETHING IN THE AIR)

Dans la France du début des années 1970, un groupe d’adolescents construit sa vie entre amours et réflexions politiques teintées des traces révolutionnaires de mai 1968. Effervescence, voyages et tiraillement sont au centre de cette autobiographie par Olivier Assayas.

Au Regal Hollywood 20, le 13 avril à 16h45 (salle 8) et le 14 avril à 13h (salle 7)

Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

• THÉRÈSE DESQUEYROUX

De Claude Miller. Dans les années 1920, après un mariage arrangé, la jeune Thérèse (Audrey Tautou) laisse place à ses idées avant-gardistes et tente de recouvrer sa liberté, faisant fi des conventions.

Au Regal Hollywood 20, le 6 avril à 14h (salle 11) et le 7 avril à 19h30 (salle 9)

Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

• VOUS N’AVEZ ENCORE RIEN VU (YOU AIN’T SEEN NOTHIN’ YET)

Les amis et collègues d’un défunt auteur dramatique se réunissent après sa mort, comme l’exige son testament, pour visionner une représentation moderne de la pièce Eurydice. Recherche d’inspiration, amour, vie et mort, frontières entre la scène et la ville sont tout autant de sujets abordés par le dernier film d’Alain Resnais.

Au Regal Hollywood 20, le 6 avril à 13h (salle 8) et le 9 avril à 14h30 (salle 10)

Pour plus d’informations et/ou acheter des places, cliquer ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related