Subscribe

Le Festival international de Louisiane « permet de mettre en valeur des régions auxquelles on ne pense pas »

Le Festival international de Louisiane s’est terminé dimanche soir à Lafayette. Retour sur le plus grand événement francophone des États-Unis avec Sébastien Folin, présentateur de l’émission musicale Acoustic sur TV5 Monde.

Quel est le dénominateur commun des artistes présents au festival ?

Ils viennent tous de pays francophones même s’ils ne chantent pas tous en Français. Ce festival permet de mettre en valeur des régions auxquelles on ne pense pas forcément lorsque l’on parle de francophonie, telles que l’Amérique du Sud ou les États-Unis. La ville de Lafayette par exemple est le berceau de la musique cadienne, (ndlr. la musique et la culture cadiennes sont nées de la présence française en Lousiane au XVIIIème siècle.)

Comment caractériseriez-vous le festival ?

C’est un festival qui mêle des têtes d’affiche avec des groupes moins connus et qui allie  un mélange de modernité et de tradition avec des groupes tels que Mala Jub  (ndlr, roupe québécois) et Bombes 2 Bal (ndlr, groupe traditionnel français).

En mai et en juin, TV5 Monde présentera quatre émissions qui mettront l’accent sur quatre artistes francophones du festival. Comment les avez-vous choisis parmi tous ces musiciens ?

J’ai sélectionné des artistes qui entretiennent un rapport particulier avec la langue française, soit parce qu’ils sont minoritaires dans la région où ils la parlent, soit parce que le Français est pour eux le support d’une certaine culture identitaire.

C’est le cas du groupe Français Bombes 2 Bal ?

En effet, Bombes 2 Bal défend la culture occitane (ndlr.l’occitan est encore parlé dans la moitié sud de la France). Or, on oublie souvent que les langues régionales font aussi partie de la francophonie. Bombes 2 Bal fait une véritable recherche sur le langage. D’ailleurs, ils chantent en occitan mais aussi dans d’autres dialectes minoritaires tels que le berbère.

Vous avez rencontré Zachary Richards, véritable emblème de la culture cadienne.

Oui, je suis allé chez lui à quelques kilomètres de Lafayette où il est d’ailleurs né. La musique de Zachary Richards a pour particularité d’être ancrée dans la culture cajun (ndlr. orthographe anglophone de « cadien ») mais de rester ouverte sur le monde. Elle transmet une certaine fierté et un militantisme de la culture francophone tout en puisant son inspiration dans de nombreux autres pays.

Vous présenterez également un groupe québécois.

Effectivement, j’ai sélectionné Malajube, un groupe de rock très contemporain fortement influencé par la culture anglo-saxonne mais qui chante en français. Le Québec me semblait intéressant en tant que région francophone minoritaire au milieu du Canada.

Infos pratiques

Festival international de Louisiane

http://www.festivalinternational.com/site48.php

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related