Subscribe

Le French Book offre 52 nouvelles françaises traduites en anglais

Le French Book, maison d’édition numérique new-yorkaise, prolonge Noël en offrant gratuitement des nouvelles d’auteurs français traduites en anglais, et ce pendant toute l’année.

Il y a un peu plus d’un an, les éditions PlayBac sortaient en France un calendrier 2012 en forme de recueil de nouvelles. Sept auteurs renommés ont participé pour constituer 52 histoires courtes, chacune composée d’une page par auteur. A la manière des surréalistes dans les années 1920, ces écrivains contemporains se sont adonnés au cadavre exquis. Il en résulte une page de leur prose pour chaque jour de l’année.

Ces textes sont désormais disponibles en anglais, gratuitement. Anne Trager, traductrice américaine qui vit à Paris, a repéré le recueil et entrepris de le traduire pour sa maison d’édition numérique intitulée Le French Book. Fondé en décembre 2011, Le French Book a publié trois romans traduits du français à l’anglais, sortis à l’automne 2012 sous les titres The Paris Lawyer, Treachery in Bordeaux et The Seventh Woman. La particularité de ces traductions : n’être vendues qu’en version digitale, ou e-book.

“Le but est de faire découvrir des auteurs français inconnus du lectorat anglophone”, explique Anne Trager. “Le livre électronique est en plein essor aux Etats-Unis et c’est un bon moyen de faire savoir que ces auteurs existent.” C’est d’ailleurs pour cette raison que Le French Book offre exceptionnellement les 52 cadavres exquis en accès gratuit : “je voulais pouvoir offrir cette chance aux lecteurs qui s’intéressent à ce que l’on fait”, raconte la traductrice, toujours en quête d’un modèle “innovant”.

Les lecteurs peuvent s’abonner en donnant leur adresse e-mail, pour recevoir les nouvelles en dose quotidienne (une page par jour) ou hebdomadaire (une nouvelle par semaine), tout au long de l’année. “C’est un pari pour les auteurs autant que pour nous”, note l’Américaine, qui estime que “sur Internet, c’est en donnant qu’on reçoit”. Anne Trager “donne” ainsi des textes de Tatiana de Rosnay, Didier Van Cauwelaert, Yann Queffélec, Daniel Picouly, Christine Orban, Irène Frain et Harold Cobert, auteurs à succès dans l’Hexagone. Ensemble ils ont composé des nouvelles improbables, aux frontières de l’étrange et du polar.

Par ailleurs, les nouvelles seront d’ici peu à nouveau rassemblées en un recueil et vendues sous forme d’e-book par la maison d’édition numérique. Dès la fin janvier, elles devraient être vendues par quatre, puis en collection complète.

Pour s’abonner à la réception quotidienne ou hebdomadaire de ces nouvelles traduites en anglais, c’est ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related