Subscribe

Le Guggenheim célèbre son créateur

Jusqu’au 23 août, se tient une exposition consacrée à Frank Lloyd Wright, l’architecte du Solomon R Guggenheim de New York.

Génial, poétique, visionnaire. Les adjectifs ne manquent pas pour caractériser le travail de Frank Lloyd Wright, l’architecte américain, concepteur du musée Guggenheim de New York. Et quel meilleur hommage pouvait lui rendre le musée en organisant l’année de son cinquantenaire une exposition retraçant l’ensemble de son œuvre ? Tout le long des 6 étages du musée sont exposés des dessins, photos et maquettes. Une scénographie idéale pour mettre en lumière l’avant-gardisme de l’architecte. La mythique Fallingwater House, la maison conçue par Wright pour l’industriel Edgar J. Kaufmann, illustre tout le génie de cet autodidacte. De nombreux dessins, dont certains inédits, rendent compte de sa réflexion pour concevoir et aménager de tels espaces.

Certains projets, restés au stade de dessins, évoquent le caractère démentiel de Frank Lloyd Wright. Notamment son projet développé dans les années 1956 : la One Mile High Tower, une tour en plein cœur de Chicago d’une hauteur d’un mile (environ mille six cent mètres de haut). D’autres planches témoignent des projets prévus par Wright pour repenser entièrement la ville de Bagdad. Étonnant de voir sortir un tel projet, surtout dans les circonstances actuelles. Le 21 octobre prochain marquera le 50e anniversaire de l’inauguration du Solomon R Guggenheim. À l’époque de sa construction, plusieurs riverains s’étaient opposés à ce bâtiment qu’ils appelaient « le tire-bouchon » : référence subtile à son architecture en spirale. 50 ans après, l’expression est restée, mais souligne désormais combien le musée d’art moderne new-yorkais s’inscrit en harmonie avec la nature environnante, dont Central Park.

Comme dit dans la chanson de Simon & Garfunkel So long Frank Lloyd Wright : « Les architectes vont et viennent. Vous ne changez jamais votre point de vue. So long Frank Lloyd Wright… ». Formidable de retrouver aujourd’hui, dans le musée qu’il a construit mais qu’il n’a jamais vu achevé, une rétrospective de son œuvre, figurant à côté d’autres grands artistes : Kandinsky, Picasso, Chagall, Renoir. Frank Lloyd Wright disparut 6 mois avant l’ouverture du musée.

Informations pratiques :

Jusqu’au 23 août

Frank Lloyd Wright : From Within Outward

www.guggenheim.org.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Tarzan, héros du Quai BranlyTarzan, héros du Quai Branly Le musée du Quai Branly à Paris présente jusqu'au 27 septembre une grande exposition "Tarzan !", héros mythique d'une Afrique imaginaire devenu un symbole de la protection de la nature […] Posted in Culture
  • Bain de foule  niçois pour Robert de NiroBain de foule niçois pour Robert de Niro L’acteur américain Robert De Niro était à Nice, les 8 et 9 mars, pour inaugurer au musée Matisse une exposition des œuvres de son père, le peintre Robert De Niro Sr. Une visite qui n’est […] Posted in Culture