Subscribe

Le jeune cinéma français en festival à Brooklyn

Du 17 au 25 octobre, Salut les jeunes ! célèbre les réalisateurs français avec un festival de 13 films, à l’occasion des vingts ans de l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion (ACID).

Depuis 1992, l’Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACID) soutient des réalisateurs émergents, les accompagne dans leur travail, les assiste pour la promotion et la diffusion. Pour son vingtième anniversaire, la cinémathèque du Brooklyn Academy of Music (BAM) et le BAM Roses Cinema lui rend hommage en présentant au public new-yorkais 13 films français.

La vie au ranch, de Sophie Letourneur, connaîtra notamment sa première diffusion aux Etats-Unis. Sorti en 2010 et primé au festival de Belfort, ce film semi-autobiographique est le premier long-métrage de la Française. Il met en scène la vie quotidienne d’un groupe de copines vingtenaires, leurs discussions, leurs habitudes, leurs amours, jusqu’à la dissolution de la clique. L’individu prend le pas sur le collectif.

Parmi les films les plus récents au programme, Casa Nostra, de Nathan Nicholovitch, était sélectionné cette année à Cannes. Ce drame en noir et blanc évoque les liens tissés entre frère et soeurs, tandis que Hélène, Mathilde et Ben font le trajet jusqu’à la maison familiale, où leur père est mourant.

Stalingrad Lovers, de la documentariste Fleur Albert, rend compte de la vie de quelques accros au crack qui peuplent la station de métro Stalingrad, à Paris. Film noir et émouvant, il s’appuie sur le vécu des comédiens non professionnels qui ont tourné les scènes.

Rives, d’Armel Hostiou, s’attache également à l’aliénation et au cadre urbain, sur une autre note. Il suit trois personnes, aux parcours différents, le temps d’une journée dans la capitale française. Réalisé en 2011, Rives met l’accent sur le confinement ressenti dans la ville.

 

Programme :

Mercredi 17 octobre

16h30 et 21h15 : Fleurs du mal (Flowers of Evil), de David Dusa

18h50 : Stalingrad Lovers, en présence de Fleur Albert

Jeudi 18 octobre

16h30 et 21h15 : Casa Nostra, de Nathan Nicholovitch

18h50 : Bovines (Cattle), d’Emmanuel Gras et Odéon Dancing, de Kathy Sebbah

Vendredi 19 octobre

14h et 18h50 : La vie au ranch (Chicks), en présence de Sophie Letourneur lors de la seconde séance

16h30 et 21h15 : Pandore, de Virgil Vernier et Le marin masqué (The Shady Sailor), de Sophie Letourneur

Samedi 20 octobre

14h et 18h50 : Noces éphémères (Ephemeral Marriage), en présence de Reza Sekarnian

16h30 et 21h15 : La vie au ranch (Chicks)

Dimanche 21 octobre

14h et 18h50 : La Vierge, les Coptes et moi (The Virgin, the Copts, and Me), de Namir Abdel Messeeh

16h30 et 21h15 : La vie au ranch (Chicks)

Lundi 22 octobre

16h30 et 21h15 : La vie au ranch (Chicks)

18h50 : Rives (Day), d’Armel Hostiou

Mardi 23 octobre

16h30 et 21h15 : La vie au ranch (Chicks)

18h50 : Nous Princesses de Clèves (Children of the Princess of Clèves), de Régis Sauder

Mercredi 24 octobre

16h30 et 21h15 : La vie au ranch (Chicks)

18h50 : Robert Mitchum est mort (Robert Mitchum is Dead), d’Olivier Babinet et Fred Kihn

Jeudi 25 octobre

16h30 et 21h15 : Pandore et Le marin masqué

18h50 : La vie au ranch (Chicks)

 

 

BAM Rose Cinemas, 30 Lafayette Avenue, à Brooklyn.

Entrée : $12; $7 pour les abonnés AM Cinema Club; gratuit pour les “BAM Cinema Club Movie Moguls”; $9 pour les étudiants et les seniors du lundi au jeudi; $8 du lundi au jeudi avant 17h et du vendredi au dimanche avant 15h.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Les Oscars déclarent leur flamme au film “Amour” de Michael HanekeLes Oscars déclarent leur flamme au film “Amour” de Michael Haneke Le drame "Amour" du réalisateur autrichien Michael Haneke, Palme d'or du dernier Festival de Cannes et couvert de récompenses aux Césars du cinéma français, a poursuivi dimanche sa moisson […] Posted in Cinema
  • Un petit bainUn petit bain Cinq films français récents seront projetés au BAM du 24 au 28 octobre,sous l’impulsion de Florence Almozini. Une programmation resserrée, pointue et […] Posted in Cinema