Subscribe

Le luxe français tient salon à New York

Une délégation d’artisans français est à New York du 30 janvier au 3 février pour représenter le savoir-faire hexagonal à la Gift Fair, le salon du cadeau destiné aux professionnels. Bijoux, art de la table et art de vivre, les produits de luxe français s’exportent bien, et le marché semble reprendre pied.

« Il y a un marché ici ! En deux jours, j’ai rencontré 150 personnes potentiellement intéressées. Des décorateurs, des entreprises de décorations, des boutiques de musées… », s’enthousiasme Philippe Queheille, qui a repris l’entreprise de tapisserie La Licorne en mai 2010. Coutellerie, design, produits de beauté, papeterie, cristal, céramique… le luxe français plaît aux Américains, du moins aux plus aisés. Durant la « Foire aux cadeaux de New York», qui rassemble deux fois par an les professionnels du secteur de l’artisanat d’art et de l’article cadeau, ils espèrent décrocher de nouvelles commandes.

Sous la bannière CreatedinFrance, les Ateliers d’Art de France, qui assurent la promotion des savoir-faire français à l’international, présentent cette année 19 entreprises sélectionnées pour la qualité de leurs produits et leur adéquation avec la demande du marché américain. L’Agenda moderne, entreprise de papeterie très bien implantée aux Etats-Unis, est présente à la Gift Fair depuis 10 ans. « Ce salon est indispensable pour entretenir nos liens avec les acheteurs et montrer nos nouveautés, estime le responsable export de l’Agenda moderne. Si nous n’étions pas là quelques années de suite, on nous oublierait ».

De toutes jeunes entreprises comme Decodelire, fabricant de sacs aux couleurs vives et aux motifs amusants, tiennent également salon. « L’entreprise existe depuis 2004 en France, mais nous exportons depuis un an aux Etats-Unis, précise Virginie Renard, export manager de la société. Mais depuis un mois, ça prend vraiment de l’ampleur, nous sommes là pour confirmer cette tendance », poursuit-elle.

Tous les artisans s’accordent pour dire que si le marché du luxe avait connu un ralentissement ces deux dernières années, celui-ci semble bel et bien reparti. Les commandes qui s’amoncellent à la Gift Fair ne vont pas démentir la tendance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related