Subscribe

Le nouveau secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger défend son action

En visite aux Etats-Unis pour six jours, le tout nouveau secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger, Edouard Courtial, était de passage à New York pour s’adresser à la communauté française. Et promouvoir l’action du Président de la République.

Après Boston et Washington, Edouard Courtial est arrivé mardi soir à New York, où il restera deux jours. Après un entretien avec les élus AFE, le secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger s’est adressé à une centaine de représentants de la communauté française qui avait répondu présent. Visiblement réjoui d’être à New York, il a d’abord tenu à exposer le nouveau rôle qui est le sien. “J’ai souhaité vous rencontrer, vous les expatriés, pour comprendre vos préoccupations et vos ambitions. J’ai besoin de vous connaître”.

Puis il a expliqué sur quels points se centrera son action : l’éducation et l’économie. Comme l’atteste son programme à New York avec une visite au Lycée Français de New York, à la New York French American Charter School et des entretiens avec les conseillers du commerce extérieur.

“Allez voter !”

Dans un discours visiblement rodé mais adapté à son étape new-yorkaise, Edouard Courtial s’est ensuite adressé directement aux expatriés français de la grosse pomme. “Vous êtes la France qui n’a pas peur de la mondialisation. Celle qui a su en tirer profit. Celle qui sait s’adapter. Vous faites honneur à notre pays. Et c’est avec votre aide que nos produits s’exportent mieux”.

Parlant d’une amitié franco-américaine “indéfectible”, Edouard Courtial a rappelé la rencontre très amicale entre Nicolas Sarkozy et Barack Obama lors du G20 à Cannes. Puis a loué l’action du Président de la République, selon lui à l’origine de la création des onze députés des Français de l’étranger, qui seront élus pour la première fois lors des prochaines élections législatives de 2012. Etoile montante de l’UMP, encore inconnu du grand public avant sa nomination à ce poste, Edouard Courtial a ensuite rappelé, au même titre que le Consul général de France à New York Philippe Lalliot, les échéances électorales à venir et la nécessité de s’inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre.

VRP de Nicolas Sarkozy ?

Dans une salle où une centaine de personne s’étaient amassées, étaient présents Antoine Treuille, président de la French American Foundation et possible candidat pour l’UMP lors de l’élection des députés de l’étranger, Julien Balkany et Corinne Narassiguin, eux aussi candidats déclarés pour ce même scrutin. Pour cette dernière, qui répresentera le PS en 2012 en Amérique du nord, Edouard Courtial n’est pas seulement secrétaire d’Etat aux Français de l’étranger, mais aussi un porte-parole du gouvernement à l’étranger. “Bizarrement, le poste n’a pas été créé en 2007, mais il y a seulement quelques mois, au début de la campagne présidentielle pour 2012. Donc il perd un peu en crédibilité.”

Un reproche qui avait notamment été fait au prédécesseur d’Edouard Courtial, David Douillet, lors d’un déplacement en Belgique. Mais Marie-Laure Charrier, attachée de presse au Consulat de France à New York l’assure: “Edouard Courtial est très engagé. Le fait qu’il se concentre sur deux points – l’éducation et l’économie – est très important. La transition s’est finalement faite en douceur avec David Douillet, même au niveau de la carrure !”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related