Subscribe

Le plafond légal de la dette aux Etats-Unis sera atteint le 31 décembre

Le plafond légal de la dette publique aux Etats-Unis sera atteint lundi 31 décembre et des “mesures exceptionnelles” seront “bientôt” prises pour éviter un défaut de paiement du pays, a indiqué mercredi le secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner.

Aux termes d’un accord entre élus démocrates et républicains début août 2011, le plafond de la dette américaine a été fixé à 16 394 milliards, seuil au-delà duquel le pays n’a théoriquement plus le droit d’emprunter sur les marchés pour se financer ou pour rembourser ses créanciers.

“Je vous écris pour vous informer que le plafond légal de la dette sera atteint le 31 décembre”, a indiqué M. Geithner dans un courrier adressé aux principaux élus du Congrès.” Le département du Trésor prendra bientôt des mesures exceptionnelles autorisées par la loi (…) sans lesquelles les Etats-Unis seraient contraints de faire défaut sur ses obligations légales”, a ajouté M. Geithner dans sa lettre.

Portant sur 200 milliards de dollars, ces mesures exceptionnelles donneraient “en temps normal” deux mois de marge de manoeuvre à l’administration, précise M. Geithner. Mais en raison de “l’incertitude” concernant les négociations sur le mur budgétaire aux Etats-Unis, “il n’est pas possible de prévoir la durée de vie effective de ces mesures”, a prévenu M. Geithner.

Plus de mou

En 2011, comme à de maintes reprises au cours des dernières années, le Trésor avait déjà été contraint de recourir à de telles “mesures exceptionnelles” pour éviter le défaut de paiement. L’année dernière, le plafond avait été atteint en mai et la majorité républicaine à la Chambre des représentants avait refusé pendant plusieurs mois de voter tout relèvement de la dette, créant un psychodrame politique. Un accord avait été arraché début août mais l’incertitude avait conduit l’agence de notation Standard and Poor’s à priver les Etats-Unis de leur prestigieux triple A.

Dans son courrier, M. Geithner assure donc que l’administration ne restera pas inerte cette année mais s’inquiète de la complication représentée par le mur budgétaire.

En temps normal, les mesures d’urgence (suspension de versements aux caisses de retraite des fonctionnaires, etc.) prévues par le Trésor et portant sur 200 milliards de dollars devraient donner à l’Etat fédéral “environ deux mois” de marge de manoeuvre. “Cependant, en raison de la profonde incertitude qui existe maintenant (…), il n’est pas possible de prévoir la durée de vie de ces mesures”, prévient M. Geithner, qui estime que les remboursements de trop-perçu par le fisc pourrait ainsi être retardée pour donner plus de mou à l’Etat fédéral.

L’état des négociations ne doit pas totalement rassurer le secrétaire au Trésor. Le président Barack Obama a annoncé qu’il écourtait ses vacances en famille dans son Etat natal de Hawaï pour repartir pour Washington mercredi soir et reprendre les discussions.

De son côté, le chef républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, a assuré que “les lignes de communication restaient ouvertes”, mais assuré que le prochain pas devait venir du Sénat, aux mains des démocrates.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related