Subscribe

Le triple A des pays d’Europe en sursis

L’agence de notation Standard and Poor’s s’apprêterait à placer lundi soir sous perspective négative les notes des pays européens bénéficiant actuellement du triple A, la meilleure note possible, affirme le quotidien Financial Times sur son site internet.

Les notes AAA de l’Allemagne, de la France, de l’Autriche, du Luxembourg, de la Finlande et des Pays-Bas seraient placées sous “surveillance négative”, ce qui signifie qu’elles pourraient être abaissées dans un délai de 90 jours. L’agence a prévenu ces six pays de cette possible dégradation, justifiée selon elle par l’aggravation de la crise économique et politique dans la zone euro, rapporte le quotidien britannique.

En ce qui concerne l’Allemagne, première économie de la zone euro, l’agence s’inquiète de “l’impact potentiel” de ce qu’elle considère comme “une aggravation des problèmes monétaires, financiers et politiques de l’Union européenne, économique et monétaire”.

Cette menace d’une possible dégradation du “triple A”, qui permet à un pays d’emprunter à des taux avantageux sur les marchés, intervient alors que les pays de la zone euro, Allemagne et France en tête, cherchent des solutions pour sortir de la crise des dettes publiques. La chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy sont tombés d’accord lundi pour renforcer la discipline budgétaire chère à Berlin, mais Paris, qui espère en retour une solidarité européenne accrue, devra encore attendre un hypothétique geste de la Banque centrale européenne (BCE).

Le 28 novembre, l’agence Moody’s avait déjà prévenu les Etats européens qu’une aggravation rapide de la crise de la dette menacerait leurs notes de solvabilité.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related