Subscribe

Le voltigeur d’Oklahoma

L’intérieur congolais du Thunder d’Oklahoma, Serge Ikaba, est  devenu, à seulement 21 ans, un élément incontournable de l’une des équipes sensation du début de saison en NBA. Il vient d’être sélectionné pour le concours de “smashes” du All Star Game qui aura lieu en février à Los Angeles.

« J’ai toujours rêvé d’évoluer dans la meilleure ligue du monde ». Serge Ibaka, du haut de ses 208 centimètres, a des étoiles plein les yeux. Figure incontournable du Thunder d’Oklahoma, une des équipes les plus spectaculaires de la ligue, ce natif de Brazzaville attire les projecteurs depuis le début de sa carrière aux Etats-Unis. Arrivé en 2008 dans le plus grand anonymat, le joueur congolais s’est rapidement imposé en NBA. « Je vis un rêve américain ! », sourit Ibaka. Joueur ultra athlétique, l’intérieur d’Oklahoma City plane sur les parquets américains, ses exploits figurant régulièrement en tête du classement des meilleures actions de la semaine. « J’éprouve une grande satisfaction lorsque que j’effectue un smash ou un contre spectaculaire », explique le jeune congolais.

Devenu l’une des révélations du début de saison, ses voltiges ont récemment tapé dans l’œil des organisateurs du prochain All Star Game NBA. Il a ainsi été sélectionné pour participer au mythique concours de “smashes” qui aura lieu en Février prochain, à Los Angeles. « Dès que j’ai su que j’étais sélectionné, j’étais comme un fou ! » s’exclame le jeune intérieur. « Maintenant, c’est à moi de faire de mon mieux en travaillant un peu plus tous les jours aux entraînements pour essayer d’inscrire mon nom dans le palmarès de la compétition aux côté de ceux de légendes telles que Michael Jordan et Dominique Wilkins».

Le ballon orange, une histoire de famille

Né en République du Congo en 1989, Serge Ibaka se passionne pour le ballon orange dès son plus jeune âge. « Le basket-ball a toujours eu une place importante dans la vie de ma famille. » Son père et sa mère, deux anciens basketteurs internationaux, lui ont transmis l’amour de ce sport. En 2003, il débute sa jeune carrière dans un petit club, l’avenir du Raid, pour lequel il explose tous les records de l’équipe. Rapidement repéré par les plus grands clubs du pays, il signe pour l’une des franchises phares du championnat national, l’Interclub de Brazzaville. Avec sa nouvelle équipe, il s’impose comme l’un des meilleurs joueurs du continent à seulement 16 ans. Ses performances tapent dans l’oeil de plusieurs formations européennes qui se bousculent pour le recruter. L’équipe espagnole de L’Hospitalet décroche la timbale. « Mon arrivée en Espagne m’a permis de progresser en me frottant chaque week-end aux meilleurs joueurs européens de mon âge ».

Le virevoltant congolais ne tarde pas à se faire une réputation de nouvelle terreur des championnats de catégorie jeune. « L’opportunité que l’on m’a donnée en Catalogne a été un vrai tournant dans ma carrière. J’en serai éternellement reconnaissant à l’Espagne », précise Ibaka. Après trois saisons en Espagne, le voltigeur de Brazzaville fait le grand saut et traverse l’Atlantique. Sélectionné en 2008 par le Thunder d’Oklahoma, Serge Ibaka réalise son rêve et débarque dans le plus prestigieux championnat de basket au monde. « Je sais que tout ce qui m’arrive aujourd’hui est le fruit de beaucoup d’heures de travail et de sacrifice, mais je suis également conscient que j’ai eu beaucoup de chance d’être tombé dans une équipe qui m’a fait tout de suite confiance », admet-il.

Travailleur acharné, Ibaka ne se fixe aucune limite. « Je veux décrocher un maximum de titres et devenir le meilleur joueur possible ! », se réjouit le jeune intérieur. En attente de sa naturalisation, il espère aujourd’hui intégrer la redoutable sélection nationale espagnole, championne d’Europe en titre. D’ici là, en février, il pourrait bien devenir le premier joueur étranger à remporter le concours de smash du match des étoiles de la NBA.

 

Infos pratiques :

 

– Site du Thunder d’Oklahoma : www.nba.com/thunder

 

– Site officiel de Serge Ibaka : www.sergeibaka.com

 

– Site du All star game (du 18 au 20 Février prochain au Staples Center à Los Angeles) : www.nba.com/allstar/2011

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • Tony Parker : “Je suis en pleine forme”Tony Parker : “Je suis en pleine forme” Le meneur de l’équipe de France effectue une première partie de saison en boulet de canon. Récemment sélectionné pour le All Star Game, Tony Parker est le leader d’une équipe des San […] Posted in Opinion
  • Joel Anthony, la force tranquilleJoel Anthony, la force tranquille À 28 ans, Joel Anthony trace sa route dans la meilleure ligue de basket-ball du monde. Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs de NBA, le natif de Montréal vit une saison de rêve […] Posted in Opinion