Subscribe

Législatives 2012 : l’UMP devrait donner un nom fin novembre pour l’Amérique du Nord

A l’UMP, les candidats sont nombreux à se presser au portillon de l’investiture pour les élections législatives en Amérique du Nord. La commission nationale d’investiture du parti présidentiel devrait rendre une candidature publique à la fin du mois de novembre.

Alors que Julien Balkany, co-fondateur d’un fonds d’investissement et demi-frère du maire (UMP) de Levallois-Perret Patrick Balkany, a annoncé samedi dans un communiqué qu’il allait se présenter aux élections législatives de 2012 dans la circonscription des Français de l’étranger en Amérique du Nord – ” libre de tout engagement partisan, [mais dans] la droite ligne de l’action de Nicolas Sarkozy et au coeur de la majorité présidentielle “, – les rumeurs vont bon train sur le nom de la personne qui représentera le parti de la majorité présidentielle en juin prochain.

En octobre dernier, dans nos colonnes, Jean Simonetti, le secrétaire national de l’UMP chargé des Français de l’étranger depuis le 1er septembre 2011, nous avait dit que le candidat officiel sera nommé à la mi-novembre. Alors, ce matin, on a passé un coup de fil à l’intéressé. “Oui, mon petit Damien”, a répondu Jean Simonetti, pensant, en voyant l’indicatif américain s’afficher, que la personne qui l’appelait était Damien Regnard, conseiller élu à l’Assemblée des Français de l’étranger à Houston. “Il m’appelle quatre fois par jours en ce moment”, s’est ensuite justifié notre interlocuteur après que les présentations aient été faites.

On l’aura compris, les candidats sont nombreux et l’expectative d’une position officielle se fait longue. Vendredi dernier, Damien Regnard nous confiait que beaucoup de monde attendaient “la décision finale”, et qu’une réunion de préparation du comité national devait se tenir le lundi 14 novembre.  Hier, ce n’était que la première d’une série de six, a ajouté Jean Simonetti. “Nous avons fixé le fonctionnement des cinq prochaines réunions et abordé les différents problèmes d’organisation”, a souligné  celui qui est aussi membre du bureau politique national de l’UMP.

Si les circonscriptions de l’Hexagone ont été abordées dans les discussions, aucun mot de celles situées en outre-mer, ou à l’étranger, si ce n’est le retrait de la candidature d’Eric Besson pour la cinquième circonscription hors de France (Andorre, Espagne, Monaco, Portugal).

La prochaine réunion aura donc lieu lundi prochain, le 21 novembre. “Pour le moment, il y a une agitation des uns et des autres, avec des élucubrations plus ou moins sérieuses de candidats plus ou moins sérieux… Qu’en est-il de Julien Balkany alors ? “Il a fait part de son souhait d’être candidat”, explique Jean Simonetti. “Mais le nombre de candidatures augmente de jour en jour et les autres ont eu la discrétion d’écrire au secrétaire général. Ou s’ils ne connaissaient pas les circuits, directement au président de la République.”

Charles Begbeider, frère du romancier Frédéric Begbeider, homme d’affaire et proche de Nicolas Sarkozy serait aussi pressenti pour cette nomination tant attendue. D’ici la fin du mois, le secrétaire national de l’UMP chargé des Français de l’étranger a annoncé qu’un nom officiel serait donné “à part problème majeur”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related