Subscribe

L’équipe des Français de Chicago éliminée en quarts de finale de la Chicago World Cup

C’est sous un soleil de plomb que s’est déroulée la quatrième édition du championnat de football de la Chicago World Cup les samedis 20 et 27 juin derniers. Une chaleur qui n’a pas empêché les Américains de remporter la coupe, ni un record d’affluence du public. Les Bleus Chicago ont quant à eux perdu leur match en quart de finale.

« Le parking du YMCA, loué pour l’occasion, était plein à craquer », témoigne Sébastien Labat, organisateur de la Chicago World Cup, tournoi de football réunissant des équipes d’expatriés et d’Américains à Chicago. L’équipe américaine a finalement remporté la victoire face à l’Italie, détentrice du trophée l’année dernière. Malgré des résultats mitigés des joueurs français – les Bleus Chicago ont perdu 2 à 0 en quarts de finale du tournoi face au Pays de Galles et l’équipe mixte s’est inclinée en demi-finale face à la Serbie (4-0) -, l’ambiance était au rendez-vous. « Le bilan est très positif, confirme Sébastien Labat. Les Bleus ont bien joué, mais le niveau était globalement plus élevé que l’année dernière », explique-t-il. Le Lycée Français, dont l’équipe comptait professeurs et élèves a même été en finale du tournoi de 2ème division, avant de s’incliner face à la Palestine sur un score de 2-1.

Un avant-goût des JO ?

Stands de massage, buvettes, stand de secours, les organisateurs n’avaient rien laissé au hasard. « L’accueil était très professionnel », affirme Sébastien Labat. Nous avions même nos propres ramasseurs de balles, des jeunes issus de la banlieue sud de Chicago ». L’occasion pour ces passionnés du football issus de classes sociales défavorisées de découvrir l’univers d’un tournoi. Une réussite totale. « Ils étaient tellement contents qu’ils sont venus me demander des autographes sur les maillots aux couleurs des Bleus ! », s’étonne encore Sébastien Labat. Les organisateurs ont aussi reçu les félicitations des spectateurs pour leur gestion de l’évènement et leur hospitalité. Un bon point pour Chicago, candidate à l’organisation des jeux Olympiques 2016. « Ce tournoi est déjà prestigieux en soi, mais il constitue également une excellente occasion de découvrir l’esprit et les infrastructures de la ville », estime Sébastien Labat.

Voir les résultats complets du classement sur : www.chicagoworldcup.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related