Subscribe

Les Américains ont plus confiance dans leur système bancaire que les Français

Les clients des banques de détail, en France ou à l’étranger, se disent dans l’ensemble satisfaits de leur établissement bancaire, mais leur confiance dans le système bancaire a partout connu une érosion depuis la crise, révèlent deux études distinctes publiées mardi.

Une première enquête, intitulée “Les banques françaises ont-elles regagné la confiance de leurs clients ?” et réalisée pour le cabinet Deloitte, indique que 43% seulement des personnes interrogées en France déclarent avoir confiance dans le système bancaire “sous pression partout dans le monde”. En comparaison, il s’élève à 57% aux Etats-Unis, 67% en Belgique et 62% au Royaume-Uni.

Pourtant, le niveau de satisfaction des clients français restait élevé en moyenne, avec un taux de 85%, note le cabinet Deloitte en précisant que cette notion portait davantage sur la facilité d’accès à l’information et l’efficacité des conseillers plutôt que sur la tarification et la nature des produits.

L’étude Deloitte a été menée par Harris Interactive auprès d’un échantillon de 3 189 répondants représentatifs de la population nationale et clients particuliers de banques françaises, du 16 décembre 2010 au 27 janvier 2011.

Le cabinet Capgemini, dans son étude intitulée “La banque de détail dans le monde en 2011”, parvient à des conclusions comparables mettant en évidence les “faibles niveaux de confiance dans l’industrie bancaire” assortis de bons taux de satisfaction offerte par la banque principale des clients.

Selon cette étude, le manque de confiance est particulièrement fort en Amérique latine où 68% de personnes interrogées disent se méfier de l’industrie. La méfiance prévaut aussi pour 58% des personnes sondées en Asie-Pacifique, une région pourtant amplement épargnée par la crise, et pour 36% en Europe occidentale.

Capgemini souligne en outre que des niveaux de satisfaction élevés de la clientèle ne traduisaient pas pour autant une “expérience positive” de haut niveau, prenant en exemple la Suisse où 73% de clients de banque se disent satisfaits mais seulement 44% évoquent “l’expérience positive”.

Dans la plupart des pays examinés, les niveaux de satisfaction varient de 50 à 70%, mais les scores d’expérience positive s’établissent entre 30 et 40% seulement.

Capgemini a conduit son enquête auprès de 14.000 clients de banques de détail à travers le monde, fondée sur plus de 80 paramètres différents.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related