Subscribe

Les Américains se mobilisent pour mettre à flot la frégate réplique de L’Hermione

Un appel aux dons a été lancé mercredi soir au consulat de France de New York pour permettre à l’Hermione, la réplique de la frégate de Lafayette, de rejoindre les Etats-Unis. Trois millions de dollars sont nécessaires pour organiser cette traversée en 2015.

“Aidez-nous à remplir la mission de l’Hermione !” L’appel lancé hier soir, dans les salons du consulat de France à New York, est signé  Ségolène Royal. Aux côtés de Bertrand Lortholary, le consul de France à New York et Roger Grasset, le maire de Rochefort où le bateau est actuellement à quai, la présidente de la région Poitou-Charentes soutient le projet sur le sol américain. Elle est soutenue par Friends of Hermione – Lafayette in America, une organisation à but non lucratif, chargée d’organiser la visite du bateau français aux Etats-Unis en 2015.

Henry Kissinger, président des Friends of Hermione

Miles Young, le président de l’association un peu en sommeil jusqu’alors, compte ainsi sur la générosité des donateurs américains pour voir la réplique du bateau sur lequel Lafayette avait embarqué en 1780 afin d’aider les insurgés à se délivrer des Anglais, à traverser l’Atlantique.

Mais il sait que la mission sera ardue. “Les Américains ne reconnaissent pas forcément le rôle de la France dans la guerre d’Indépendance, encore moins de la marine française”, expliquait-il. “Il faut maintenir pourtant dans les mémoire ce chapitre de l’histoire franco-américaine ! Au fil de l’histoire, la France a toujours été un fort allié des Etats-Unis, depuis les années 1770, jusqu’à il y a quelques jours avec sa position sur la Syrie. C’est un lien fort dont il faut se souvenir.”

Le fait que l’ancien secrétaire d’Etat, Henry Kissinger, ait récemment accepté le rôle de président d’honneur de l’association américaine pourrait être un argument de poids auprès des mécènes américains. Il viendrait s’ajouter au capital sympathie que génère le rôle du Marquis de Lafayette pour les patriotes. Différents cocktails de présentation auront lieu en 2014 à Boston et Washington, ainsi qu’un grand gala à New York à l’été prochain.

Premiers essais sur l’océan à l’automne 2014

Près de 25 millions d’euros ont déjà été investis pour la construction du bateau dont le projet est piloté par l’Association Hermione-La Fayette basée en France. “La partie historique est terminée, il ne reste qu’à installer les 19 voiles, le gréement courant (cordage permettant de manœuvre le bateau, ndlr) et à financer les équipements contemporains pour la traversées comme le moteur, le groupe électrogène et le matériel informatique et de sécurité”, souligne Isabelle Georget, chargée du partenariat pour l’organisation française.

Les premiers essais en mer auront lieu à l’automne 2014 avec un équipage de 79 hommes à bord, dont 54 volontaires. A ce sujet, Ségolène Royal a d’ailleurs annoncé qu’un tirage au sort pourrait être organisé pour recruter des bénévoles afin qu’ils puissent s’engager sur une partie du périple. D’ici le début de l’opération baptisée “Voyage  2015”, Friends of Hermione-Lafayette espère lever près de 3 millions de dollars afin de permettre à la frégate d’effectuer ce grand voyage de 38 jours. Elle quitterait la Charente-Maritime en avril 2015 pour rejoindre le port de Yorktown en Virginie, là où l’originale Hermione avait joué son premier rôle au XVIIIe siècle.

La route du bateau devrait ensuite passer par Norfolk et Alexandria en Virginie, par Baltimore, puis Philadelphie où une réplique du dîner avec les membres du Congrès devrait être organisée à bord. New York, Greenport et Boston devraient être les derniers ports visités avant que la frégate ne rejoigne la Nouvelle-Ecosse au Canada.






Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related