Subscribe

Les candidats de la 1ère circonscription en campagne au Canada

Alors que le vote par Internet de la 1ère circonscription des Français de l’étranger est déjà entamé, les deux candidats du second tour des élections législatives poursuivaient vendredi leur campagne auprès des expatriés au Canada. France-Amérique est allé à leur rencontre à Montréal.

Quelques heures après l’entrevue croisée organisée par Radio-Canada, TV5 Monde et France-Amérique (que vous pouvez retrouver ici), les deux candidats poursuivent le rythme effréné de leur campagne canadienne.

Tous deux sont en lice pour représenter les Français d’Amérique du Nord au Parlement. Pas question de perdre du temps loin du terrain et des électeurs. Et plus particulièrement en terre québécoise, comme l’explique Corinne Narassiguin, la candidate du Parti Socialiste (PS) : “C’est évident qu’il est important de rassembler le vote canadien, notamment au Québec, qui représente le plus gros bassin d’électeurs, et qui peut donc faire la différence.”

Un électorat important

En effet, avec 44 000 Français inscrits, Montréal rassemble à elle seule le plus grand nombre d’électeurs en Amérique du Nord. Une étape clé donc, dans cette course à l’Assemblée nationale. Et pour convaincre, chacun sa méthode.

Après le marché Jean Talon, un déjeuner de gastronomie française aux côtés de 3 meilleurs ouvriers de France, Frédéric Lefebvre poursuit son marathon de rencontres avec les professionnels et entrepreneurs français. “Je souhaitais avant tout rencontrer ceux dont l’emploi du temps ne permettait pas de venir à ma rencontre”, nous confie-t-il par téléphone, sur le retour de la très réputée chocolaterie de Christophe Morel basée à Boucherville.

Etiqueté “terre de gauche”, le Québec était un passage important pour le candidat de la droite, souvent accusé d’avoir été parachuté dans cette circonscription.  Un passage plutôt réussi selon Alia, 24 ans et étudiante en droit à l’UQAM : “Il est très proche des jeunes ici, il a fait beaucoup de rencontres avec les Français et avec chaque réunion s’est développée une vraie cohésion de groupe (…) Pour moi l’argument du parachutage ne tient vraiment pas.”

Au même moment, au café L’Evidence de la rue St-Denis, sympathisants PS ou encore électeurs en quête de réponses sont réunis autour Corinne Narassiguin. Après un porte-à-porte intensif organisé la veille auprès des Français résidant sur le plateau Mont-Royal, la candidate socialiste avait à cœur de se rendre disponible auprès du plus grand nombre afin de répondre à leurs questions. Une attitude qui plait beaucoup à Marine, 24 ans et étudiante en droit à l’Université de Montréal : “C’est la deuxième fois que je rencontre Corinne Narassiguin et je pense qu’en plus de son expérience en Amérique du Nord par rapport à l’autre candidat, c’est cette proximité qui la démarque vraiment.”

Des approches différentes, et des arguments tout autant. Si l’ancien Secrétaire d’Etat préfère s’étendre sur les questions d’éducation auprès des Français du Canada, celle qui a frôlé les 40% au premier tour a choisi de mettre l’emphase sur l’amélioration des services consulaires. Mais malgré cette campagne de fond, la question de la légitimité du candidat se pose réellement au regard du faible taux de participation.

Seulement 20,4% de participation

“Il faut comprendre les Français de l’étranger, ils ont un sentiment d’abandon”, explique Frédéric Lefebvre. Avec un peu plus de 20,4% de participation, les électeurs se sont effectivement peu rassemblés pour ce premier tour. Un résultat qui aura au moins le mérite de rapprocher les deux candidats qui ont tous deux encouragé une plus forte mobilisation.

Pour Corinne Narassiguin, le “déficit d’information” et les “problèmes logistiques relatifs au vote” seraient en partie la cause de cette contre-performance, avant d’ajouter, concernant la légitimité du prochain élu : “C’est de la qualité du futur député que va dépendre cette légitimité, et de sa capacité à faire profiter à la fois la France et les Français de l’étranger de cette nouvelle représentation.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related