Subscribe

Les chances françaises aux Oscars

Un an après le triomphe de “The Artist”, la France fait bonne figure aux Oscars 2013 avec l’actrice Emmanuelle Riva, le musicien Alexandre Desplat, le documentaire franco-israélien “Israel Confidential” et, même s’il concourt pour l’Autriche, le francophile “Amour”.

Le cru 2012, qui avait vu le film de Michel Hazanavicius remporter cinq statuettes, dont celles de meilleur film – la première pour un film non anglo-saxon – et de meilleur acteur pour Jean Dujardin, est difficilement égalable, mais la France a réussi à maintenir son rang de nation capable d’attirer l’attention des cinéphiles outre-atlantique.

Emmanuelle Riva en est sans doute l’exemple le plus éclatant, en décrochant à 85 ans sa première nomination aux Oscars pour son rôle bouleversant de femme malade et en fin de vie dans “Amour”, de l’Autrichien Michael Haneke. Un rôle qui lui a déjà valu les prix de plusieurs associations de critiques américains (Boston, Los Angeles et San Francisco), un Bafta britannique et le trophée de meilleure actrice aux European Film Awards. Elle est aussi en lice pour les César en France, vendredi soir.

A Hollywood, elle devra néanmoins terrasser Jennifer Lawrence et Jessica Chastain si elle veut ajouter son nom à la liste des Français récompensés par un Oscar d’interprétation: Claudette Colbert, Simone Signoret, Marion Cotillard, Juliette Binoche et Jean Dujardin. L’actrice, qui déclarait récemment “les prix, on n’est pas là pour ça. C’est un embarras d’y penser avant”, fera le voyage à Los Angeles pour la cérémonie des Oscars, dimanche, le jour-même de son 86e anniversaire. “Amour” est également en lice dans quatre autres catégories: meilleur film, réalisation, scénario original et meilleur film étranger.

Alexandre Desplat, vétéran des Oscars

Mais bien que tourné en France, en français et avec des acteurs hexagonaux, et financé par la France à 70% sous la houlette de Margaret Menegoz et ses Films du Losange, “Amour” concourt pour l’Autriche. Ce qui n’a pas empêché Eric Garandeau, président du Centre national du cinéma et de l’image animée, de déclarer qu'”Amour est un film français”. Qu’il soit français pour la France ou autrichien pour l’Autriche et les Oscars, “Amour” est largement favori pour la statuette du film étranger, après sa victoire dans la même catégorie aux Golden Globes.

Il aura face à lui “Kon-Tiki” (Norvège), “No” (Chili), “Royal Affair” (Danemark) et “Rebelle” (Canada). Le candidat de la France, “Intouchables”, n’avait pas été retenu dans la liste des nominations. Dans les autres catégories, “Amour” aura beaucoup plus de mal à s’imposer, notamment pour la réalisation, où Steven Spielberg est favori, et le meilleur film, où sa victoire serait une énorme surprise, face à “Argo” et “Lincoln”. A côté de tous ces nouveaux venus dans la course aux Oscars, le compositeur Alexandre Desplat, 51 ans, fait figure de vétéran. Nommé pour la cinquième fois à l’Oscar de la musique originale, mais encore jamais récompensé, il est en lice cette année pour la partition d'”Argo”.

Mais il aura face à lui John Williams, monstre sacré et compositeur attitré de Steven Spielberg, qui a décroché cette année sa… 48e nomination (pour 5 victoires) pour la musique de “Lincoln”. Enfin, le film franco-israélien “Israel Confidential” (The Gatekeepers) concourt pour l’Oscar du long-métrage documentaire, avec ses entretiens d’anciens responsables du Shin Beth, la sécurité intérieure israélienne. Le film n’aura cependant pas la partie facile face au grand favori, “Sugarman”, qui a raflé tous les prix de la saison, après sa première mondiale en 2012 au festival de Sundance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related