Subscribe

Les collaborateurs de Kadhafi devront rendre des comptes, prévient Obama

Le président des Etats-Unis Barack Obama a mis en garde lundi les collaborateurs du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, les prévenant qu’ils devraient rendre des comptes pour les violences qui secouent leur pays, dans des déclarations aux journalistes.

M. Obama a également noté que l’Otan se réunissait à Bruxelles pour discuter d’une réaction à la violence en Libye, dont des options militaires, et a indiqué avoir donné son feu vert à une aide supplémentaire de 15 millions de dollars pour les opérations humanitaires liées à la crise.

“Je veux envoyer un message très clair aux collaborateurs du colonel Kadhafi. C’est à eux qu’il revient de choisir comment ils vont agir à l’avenir. Ils devront rendre des comptes”, a souligné M. Obama dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, où il recevait le Premier ministre australien Julia Gillard.

“Entre-temps, au moment même où nous parlons, l’Otan est en train de mener des consultations à Bruxelles au sujet d’une gamme étendue de possibilités, dont des options militaires potentielles, en réaction à la violence qui continue en Libye”, a remarqué le président.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related