Subscribe

Les délinquants sexuels interdits d’Halloween dans un comté californien

Le comté californien de Riverside (sud de Los Angeles) a adopté mardi une ordonnance interdisant à tous les délinquants sexuels du comté de célébrer la fête d’Halloween, durant laquelle les enfants déguisés vont traditionnellement de maison en maison réclamer des bonbons.

Le conseil d’administration du comté a voté à l’unanimité de ses cinq membres un texte, prenant effet immédiatement, listant toutes les interdictions frappant les déliquants sexuels enregistrés dans le fichier du comté. Le 31 ocobre, jour d’Halloween, ils ne pourront notamment pas décorer l’extérieur de leur maison avec des objets liés à la fête — citrouilles, lanternes, squelettes en plastiques, pierres tombales en polystyrène et autres accessoires morbides très en vogue pour Halloween.

Ce même jour, entre 17H00 et minuit, il ne pourront pas non plus éclairer l’extérieur de leur domicile avec des lumières ornementales — guirlandes, citrouilles lumineuses — ni ouvrir leur porte aux enfants se présentant à leur domicile pour réclamer des bonbons. “C’est une autre manière d’empêcher les jeunes de notre communuaté d’entrer en contact” avec les délinquants sexuels, a justifié le conseiller Jeff Stone.

Les autorités du comté devaient informer dans les plus brefs délais les quelque 3.500 délinquants sexuels enregistrés dans le comté de leurs nouvelles obligations. Julie Waltz, une résidente de la ville de Norco (est de Los Angeles), ne se faisait pas beaucoup d’illusions sur l’application de l’ordonnance. “Vous croyez que cela va les empêcher d’attaquer les femmes et les enfants? Je ne pense pas. On devrait plutôt s’efforcer de changer les lois plutôt de dépenser 20.000 dollars de nos impôts pour une nouvelle ordonnance”, dit-elle.

Dans le comté de Riverside, les délinquants sexuels ne peuvent pas s’approcher à moins de 90 mètres et vivre à moins de 610 mètres des maternelles, bibliothèques, parcs, aires de jeux, piscines publiques, écoles ou tout autre lieu “proposant des classes ou des activités aux enfants”.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related