Subscribe

Les dessins de l’architecte musical Iannis Xenakis à New York

L’exposition « Iannis Xenakis : Composer, Architect, Visionary », qui se tiendra du 15 au 24 janvier au Drawing Center de New York, propose une incursion inédite au cœur du processus de création de l’architecte, collaborateur de Le Corbusier et compositeur de symphonies électro-acoustiques.

Son, lumière, architecture. L’ingénieur visionnaire Iannis Xenakis a repoussé les limites de la réflexion sur l’art et la musique expérimentale. Une centaine de ses dessins, regroupés pour la première fois par les spécialistes de Xenakis Carey Lovelace et Sharon Kanach, sont exposés au Drawing Center de New York. Cette exposition proposera une approche originale de l’œuvre de Iannis Xenakis, axée sur la relation entre les arts et la science. « Les mathématiques structuraient sa musique », explique, à propos de Mâkhi Xenakis, la fille de l’artiste, elle-même sculptrice et plasticienne à Paris. Cette base numérique est visible dans ces dessins, remplis de graphiques et de courbes. Des calculs parfois obscurs. Mais l’exposition entend justement démystifier l’aspect scientifique de son art. « L’intérêt de ces dessins est qu’ils illustrent de manière tangible les théories philosophiques et mathématiques que Iannis Xenakis appliquait à ses œuvres, permettant ainsi de mieux les comprendre », explique Carey Lovelace.

Des pièces maîtresses

L’exposition présentera entre autres les documents originaux qui ont servi à la composition de Metastasis, une pièce maîtresse de l’ingénieur grec naturalisé français, condamné à mort par contumace dans son pays d’origine pour terrorisme politique.

Cette composition musicale révolutionnaire annonce, dès les années 50, le courant musical de la New Wave ou la musique exponentielle d’un John Cage ou de Philippe Glass. « Mon père était un grand romantique, doublé d’un mathématicien extraordinaire », témoigne Mâkhi Xenakis qui se réjouit que les États-Unis s’intéressent enfin au travail de son père. « Il allait chercher l’inspiraton au plus près de la nature sauvage, se souvient-elle. Au cœur de la tempête et de l’orage. » On retrouve dans la musique de Iannis Xenakis cette violence archaïque, à la fois humaine et cosmique. « Iannis Xenakis a aussi travaillé avec les plus grands architectes français comme Georges Candilis ou Le Corbusier », rappelle Carey Lovelace. 

Informations pratiques :

Exposition Iannis Xenakis : Composer, Architect, Visioner, du 15 au 24 janvier 2010 au Drawing Center de New York.

The Drawing Center

35 Wooster Street

Tel : (33 + 1) – 212 – 219 – 2166

Site : www.drawingcenter.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related