Subscribe

Les élèves du French Heritage Language Program diplômés

Les participants au French Heritage Language Program ont obtenu un certificat d’excellence au cours d’une cérémonie aux services culturels de l’ambassade de France à New York.

Théâtre, peinture, visites de musées, cours de danse et écriture. Après une immersion de trois semaines en juillet au cœur de la culture française, les élèves qui ont participé au camp d’été du French Heritage Language Program ont obtenu leurs certificats d’excellence au cours d’une cérémonie organisée par l’ambassade de France. « Ce type d’activités est indispensable pour que les enfants ne cèdent pas à la pression de l’anglais », témoigne Nadine Frenette, la maman de Clara et Alberic, 6 ans et demi. « C’est aussi une bonne alternative face à la cherté des écoles françaises privées », assure-t-elle.

L’identité plurielle de la francophonie

De père québécois, ses deux jumeaux reflètent la diversité de la francophonie. « Il ne faut pas oublier qu’à New York, la majorité de nos élèves à Brooklyn et dans le Queens sont haïtiens. Dans le Bronx et Manhattan, ils sont d’origine sénégalaise, guinéenne ou togolaise », explique David Lasserre, le coordinateur du programme. Un métissage dont il se félicite. « Par la pratique linguistique, nous célébrons l’identité plurielle des francophones », affirme-t-il. Une lecture du Petit Prince plus tard, dans un français presque impeccable, les petits pensionnaires entamaient la chanson de Kirikou. « Kirikou n’est pas grand mais il est vaillant », entonnent-ils en chœur. À l’image de ces enfants qui dépassent la difficulté de la langue pour s’exprimer sans ambages dans la langue de Voltaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related