Subscribe

Les French Tuesdays fêtent leurs six ans

Chaque mardi depuis six ans, les Français, les francophones et les francophiles se rencontrent dans les soirées French Tuesdays. À l’origine de cette initiative, deux Français : Pierre Battu et Gilles Amsallem. Pour cet anniversaire, le duo avait prévu mardi soir une grande fête au Tavern On the Green à New York. Trois questions au cofondateur Pierre Battu.

Quel est le programme de ce sixième anniversaire ?

Plus de 2000 personnes sont attendues pour cet anniversaire. La soirée n’est pas ouverte au public malheureusement. Seuls les membres invités et des personnalités  notamment de la diplomatie française et de la presse, ont été conviés. On a prévu un « big band » à la new-yorkaise, c’est-à-dire un orchestre composé  de 17 musiciens et deux DJ. Comme pour les autres French Tuesdays, de 19h à 21h, il y aura un cocktail, suivi d’une « party »  jusqu’à 1h du matin.

Pouvez-vous nous rappeler comment sont nés les French Tuesdays ?

Le concept est né au moment du « French Bashing » en 2003 suite à la guerre en Irak. Les Français avaient envie de se retrouver. Nous n’avions aucun lieu pour se socialiser et se rencontrer.  J’organisais déjà des soirées et je m’ennuyais un petit peu à New York. Avec ce concept, je n’avais pas d’autre volonté que de distraire. Désormais, il y a aux soirées un tiers de Français, un tiers d’Américains et les autres viennent du monde entier.

Comment expliquer le succès de ces soirées devenues des rendez-vous incontournables à New York, Los Angeles et Miami?

On s’attache à donner de la qualité. Nous choisissons les lieux avec soin et l’organisation est pointue, c’est-à-dire que les gens invités sont toujours bien reçus. Le public est assez homogène de manière à permettre à tout le monde de se sentir à l’aise.  Les prix réduits grâce à nos sponsors nous permettent d’attirer un public large.

 

Infos pratiques

www.frenchtuesdays.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related