Subscribe

Les Girondins de Bordeaux remportent facilement le Trophée des Champions

Bordeaux, sérieux et appliqué à défaut de briller, a fait respecter la logique en remportant le Trophée des champions face à Guingamp (2-0), samedi à Montréal, prenant déjà date à deux semaines du début du championnat et de la défense de son titre de champion de France. Le reportage photos de France-Amérique.

Les dirigeants de la Ligue de football professionnel (LFP), Frédéric Thiriez en tête, espéraient sans doute un tout autre spectacle et une avalanche d’occasions et de buts pour cette première tentative en grandeur nature de promotion du football français à l’étranger.

Malgré l’enthousisame des 34.068 spectateurs réunis au stade olympique de la cité canadienne, Bordeaux n’a en effet montré son talent que par bribes, loin de l’équipe rayonnante qui avait mis fin au long règne des Lyonnais.

L’entraîneur de Bordeaux Laurent Blanc avait de toute façon prévenu: ses joueurs n’étaient pas encore prêts physiquement pour un combat de 90 minutes et le long voyage ainsi que le décalage horaire n’ont sans doute pas aidé.

Les Bordelais ont toutefois fait le métier et réduit rapidement à néant les espoirs guingampais à la suite d’une magnifique act

ion collective, initiée par Planus et Trémoulinas et conclue par le rusé Cavenaghi (38e), avant de clore la marque dans les arrêts de jeu par Fernando après un coup franc sur le poteau de Gourcuff (90+1).

Si les automatismes sont toujours là au sein d’une équipe qui a été très peu modifiée à l’intersaison, il reste encore quelques réglages à effectuer avant d’accueillir Lens pour la première journée du championnat, le 8 août. Côté guingampais, la belle aventure de la Coupe de France aura été sans lendemain et l’équipe de Victor Zvunka est apparue sans ressort. Il en fallait plus pour déstabiliser des Bordelais qui ont désormais hâte de rentrer pour de bon dans le vif du sujet.

Réactions:

Yoann Gourcuff (milieu de terrain de Bordeaux): “Une victoire met en confiance. On a fait un match sérieux avec des occasions. On s’est bien adapté, on a essayé de produire du jeu. On a concédé très peu d’occasions. La victoire est méritée. On va pouvoir finir ce stage dans la bonne humeur. J’espère que cela sera un bon signe pour le championnat. Physiquement, on n’est pas encore au top mais on a marqué rapidement, ce qui a facilité notre match. C’est une référence avant de commencer le championnat. (A propos de l’avenir de Marouane Chamakh) On parle beaucoup de Marouane mais il est très investi à l’entraînement ou en matches amicaux. Il est à 100% pour l’instant avec nous, j’espère continuer à jouer avec lui mais je ne gère pas la suite. C’est le club qui devra le faire avec lui mais son départ serait un coup dur. S’il s’en va, ce serait une grosse perte.”

Laurent Blanc (entraîneur de Bordeaux): “On est très satisfait, la seule chose qui comptait c’était de gagner. On a rempli le contrat. Les joueurs devaient reprendre avec l’idée de gagner, ils ont retrouvé l’état d’esprit de l’année dernière. Ils avaient fini la saison dernière en boulet de canon avec une décompression pendant les vacances. Cette saison, toutes les équipes vont vouloir battre Bordeaux et donc pour ce premier match officiel, c’était l’intention de Guingamp. Mais l’intention ne suffit pas. On a souffert mais la victoire est méritée. Il y a une progression physique. Maintenant, on va commencer des entraînements plus légers basés ur la vitesse. L’autre bonne nouvelle, c’est que l’on n’a pas de blessures.”

Victor Zvunka (entraîneur de Guingamp): “En face de nous, il y a eu un adversaire qui a été très bon, qui nous a fait courir et qui a trouvé l’ouverture juste avant la mi-temps, c’est dommage. Je suis très content de l’accueil, on a été très disponible pour nous. C’était très frustrant de voir le match des tribunes, je remercie la Fédération et M. Poulat mais il y a une chose qu’ils ne pourront pas nous enlever, c’est la Coupe de France. Quand je vois ce qu’a fait l’UEFA pour Drogba et ce qui a été fait pour moi, il y a deux poids-deux mesures. Mais ce match a permis aux joueurs de prendre de l’expérience. Ce soir, Bordeaux a pris le match à son compte, ils étaient bien en jambe avec de belles combinaisons. Ils n’ont pas lâché le match pendant 90 minutes. Ils sont proches d’une très bonne condition.”

Sébastien Grax (attaquant de Guingamp): “Bordeaux était plus fort que nous avec des joueurs de qualité. La surface synthétique change tout: la technique, les appuis. On n’est pas habitué à jouer sur ce genre de terrain. Il faut que Frédéric Thiriez fasse un match sur cette surface pour qu’il voit les douleurs qu’il aura après le match.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related