Subscribe

Les JO de 2016 à Rio de Janeiro

Les jeux Olympiques 2016 seront organisés par Rio de Janeiro qui a battu vendredi Madrid en finale. Les électeurs du Comité international olympique (CIO) avaient créé la surprise en éliminant à Copenhague la cofavorite Chicago au premier tour, puis Tokyo.

Une immense explosion de joie a retenti à Rio de Janeiro à l’annonce de la désignation de la “cidade maravailhosa” pour être la ville hôte des jeux Olympiques de 2016. Plusieurs dizaines de milliers de Cariocas, qui avaient envahi dès le début de la matinée la célèbre plage de Copacabana, ont hurlé de joie, s’embrassant, dansant, sous une pluie de confettis, après que le président du Comité internationale olympique (CIO), Jacques Rogge, a déclaré que Rio avait remporté les Jeux face à Madrid, après les éliminations de Chicago et Tokyo.

La présence de Madrid en finale était une surprise. Moins grande cependant que l’élimination sèche de Chicago qui faisait figure de co-favorite avec Rio.

Principales caractéristiques du dossier de Rio de Janeiro, élue vendredi ville hôte des jeux Olympiques 2016:

Ville: Rio de Janeiro, 6 millions d’habitants (11 dans l’agglomération)

Slogan: “Live your passion” (Vivez votre passion)

Dates: 5 au 21 août 2016, soit un peu plus de deux ans après la Coupe du monde de football accueillie par le Brésil.

Concept: Le dossier de Rio s’articule autour de quatre pôles bien distincts. Le principal, celui de Barra, regroupe, outre la plupart des sports de salle, le Village olympique et les centres des medias. A l’opposé de la ville, le pôle Maracana -du nom du mythique stade qui abritera cérémonies et compétitions de football- accueillera également l’athlétisme dans le stade Joao Havelange. Au nord-ouest, Deodoro sera le théâtre des sports d’eau -canoë, aviron-, du BMX, du tir ou de l’équitation. Enfin, la plage de Copacabana, outre les hôtels de la famille olympique, servira naturellement de décor aux compétitions de beach-volley ou de triathlon.

Distances: Si l’épicentre des Jeux est le Village olympique de Barra, alors de nombreux sites sont situés à plus de 20 km.

Budget prévisionnel des JO: 2,82 milliards de dollars (1,93 milliard d’euros) pour les JO. 14,4 milliards (9,86 milliards d’euros) au total avec le hors JO (un record!), notamment pour les infrastructures et les transports (5,5 milliards de dollars, 3,76 milliards d’euros). A la différence de ses trois rivales malheureuses, Madrid, Chicago et Tokyo, métropoles modernes, Rio compte en effet utiliser les JO comme moteur du développement de la “ciudad maravillosa” (la ville merveilleuse) qui est aussi tristement célèbre pour la pauvreté d’une grande partie de son habitat, sa criminalité et l’archaïsme de son système de transport.

Soutiens: Le président Lula n’a ménagé ni sa peine ni les finances nationales pour convaincre le CIO de prendre une décision aussi historique que courageuse en donnant au Brésil les premiers Jeux sud-américains après l’échec de Rio pour 2004 et 2012.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related