Subscribe

Les macarons de Chantal Guillon à San Francisco

Jeudi, Chantal Guillon ouvre pour la première fois une boutique à son nom. À l’intérieur, les gourmets de San Francisco pourront y trouver quinze parfums de macarons, préparés par David Féau, un ancien protégé de Guy Savoy.

C’est pour suivre ses enfants, à l’origine des bonbons chocolatée Bacetti, que Chantal Guillon a vendu son restaurant parisien, et s’est installée à San Francisco en 2007.

Pendant trois ans, franchisée du groupe Paulette Macarons, basé à Beverly Hills, elle vendait dans sa boutique, de Hayes Street, ces petits délices colorés dont les Américains raffolent.

Et puis, en mai dernier, l’entreprise issue de la collaboration Paulette Koumetz et du chef Christophe Michalak, fut victime d’un procès de marque. Le 28 juin dernier, Paulette Macarons est ainsi devenu Lette Macarons.

Un épisode juridique dont a profité Chantal Guillon pour monter sa propre boutique. Placée au même endroit, et portant son nom, elle proposera à la vente, elle aussi les desserts favoris de Marie-Antoinette.

« Ce seront des produits naturels, sans conservateur et réalisés avec des ingrédients organiques », précise la créatrice. À ses côtés, dans sa cuisine de Harrisson Street, on retrouvera David Féau, ancien élève de Guy Savoy. Celui qui est aussi le chef du The Royce at the Langham, dans la ville de Pasadena, sera ainsi chargé de créer les recettes.

Une quinzaine de parfums seront disponibles du caramel au beurre salé, à la pêche-Bellini en passant par le goût pistache-griotte. La carte devrait également évoluer en fonction des saisons.

Le magasin de Chantal Guillon ouvrira demain, jeudi 30 juin dès 12 pm.

Pour en savoir plus :

http://chantalguillon.com/

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related