Subscribe

Les nouveaux habits de Renaud Dutreil

Longtemps jeune espoir de la droite, Renaud Dutreil crée la surprise en août 2008 en annonçant qu’il quitte la vie politique française pour s’installer à New York. Le député de la Marne, qui démissionne de son mandat un mois plus tard, déclare ne “plus avoir les moyens d’agir car le système politique tourne en rond”. Son duel pour l’élection municipale de Reims contre Catherine Vautrin, autre ministre du gouvernement Raffarin, s’était soldé par un échec. Son épouse Christine devait aussi faire face depuis le printemps à une tempête médiatique et judiciaire en tant que directrice de la communication du groupe Wendel.

Après quatre ans passé chez le géant français LVMH, Renaud Dutreil crée à New York en mars 2012 le fonds d’investissement Belleville Solutions, dont il assure depuis la direction. Les Etats-Unis restent très attractifs pour les professionnels du luxe. Si le marché mondial a vu son expansion ralentir en 2013 à +2%, l’Amérique est la région la plus dynamique, avec un taux de croissance de 4% (69 milliards d’euros), selon une étude du cabinet Bain & Company. De nombreux magasins de luxe ont ouvert dans des villes secondaires américaines.

Belleville Solutions investit dans des start-ups liées à un savoir-faire français. Pour trouver de nouveaux objets de luxe, on peut puiser dans le passé artisanal français. M. Dutreil veut atteindre cette nouvelle classe mondialisée de super riches à la recherche d’exclusivité…

Suite et fin de l’article à découvrir dans le numéro de décembre du magazine France-Amérique. Sur abonnement seulement.

Pour vous abonner, appelez-nous au 1-800-901-3731, envoyez un email à kwong@france-amerique.com ou cliquez ici.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related