Subscribe

Les petites mains françaises du folk américain

Pour les clips de son troisième album, le chanteur et guitariste américain Vandaveer a fait appel à des Français. L’artiste originaire du Kentucky entretient des liens étroits avec l’Hexagone.

« Les Français sont connus pour leurs bons réalisateurs », affirme comme une évidence Mark Charles Heidinger, alias Vandaveer, chanteur de folk originaire du Kentucky. L’artiste, souvent comparé à Bob Dylan ou Leonard Cohen, fait appel depuis 2009 à des Français pour réaliser ses clips. Pour son troisième album, Dig Down Deep, qui sort le 18 avril en France et le 26 avril aux États-Unis, il a confié la réalisation de ses clips à Pierre Dejon et Loïc Guilpain.

Sans se concerter, les deux jeunes réalisateurs ont eu la même démarche, à un an d’écart. Ils sont spontanément allés voir l’artiste et sa sœur Rose à la fin d’un concert donné à Paris. Subjugués par leurs voix chaleureuses et puissantes, ils leur ont proposé de réaliser un clip. « Je ne l’avais jamais fait, confie Pierre Dejon, aujourd’hui âgé de 27 ans, mais c’est un terrain où l’on a encore beaucoup de liberté, liberté qu’on a prise ». C’était en novembre 2009, pour A Mighty Leviathan of old.

Le guitariste au charme hypnotique est revenu vers lui pour son troisième album. Début janvier, Pierre Dejon et son co-réalisateur Just Philippot ont donc embarqué vers les Etats-Unis. De Brooklyn à Philadelphie, ils ont suivi les deux chanteurs lors de leur tournée américaine, et ont réalisé une « sorte de faux-documentaire » pour mettre en images The Nature of our kind. Le temps leur a souri lors du tournage de Dig down deep, dans les plaines enneigées de Long Island. « On sent le froid, mais il y a aussi quelque chose de chaleureux », se réjouit aujourd’hui Pierre Dejon.

Loïc Guilpain, lui, a voulu se démarquer de cette facture. « Vandaveer a souvent des clips assez classiques, non scénarisés, estime Loïc Guilpain. Nous lui avons proposé des clips scénarisés, comme des petits courts-métrages », précise t-il. The Great Gray, actuellement en post-production, crée un décalage original entre la musique et l’univers visuel, post-apocalyptique et poétique à la fois. Loïc Guilpain tournera son deuxième clip le 17 avril en France où Vandaveer est actuellement en tournée.

Cerise sur le gâteau : l’artiste américain a de nouveau choisi un Français, Xavier Prieur, pour illustrer la pochette de l’album.

Plus d’informations :

Dates et lieux des concerts en France et aux Etats-Unis

vandaveer.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related