Subscribe

Les pratiques américaines d’espionnage “inacceptables”, affirme Fabius à Kerry

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a déclaré mardi avoir dénoncé auprès de son homologue américain John Kerry les pratiques “inacceptables” d’espionnage des Etats-Unis à l’égard de la France.

Mardi matin à Paris, “j’ai redit à John Kerry ce que François Hollande avait dit à Barack Obama, que l’espionnage tel qu’il a été pratiqué sur une grande échelle de la part des Américains vis-à-vis d’alliés est quelque chose d’inacceptable”, a déclaré M. Fabius à des journalistes à Londres, où il venait de participer à une réunion du groupe des “Amis de la Syrie” et de l’opposition syrienne. “Je lui ai dit de nous fournir des éléments d’information rapidement et que ces pratiques cessent”, a-t-il poursuivi. “John Kerry a répondu que c’était un système qui était hérité d’administrations précédentes”, a-t-il encore expliqué.

“Nous voulons que ces pratiques cessent et que nous soyons informés de tout ce qui existe”, a insisté M. Fabius, jugeant “inacceptables” que “de telles pratiques soient développées à ce point entre amis, alliés”. “C’est la systématisation qui pose un problème”, a-t-il encore estimé. “Nous avons demandé qu’un point très précis soit fait entre Français et Américains sur ce qui s’est pratiqué et sur ce qui se pratiquerait encore”, a-t-il poursuivi, ajoutant qu'”un groupe d’analyse” devait être “réuni sans délai sur ce point”.

L’entretien des deux hommes, qui se sont retrouvés plus tard dans la journée à Londres pour une réunion sur la Syrie, était prévu, mais a pris un tour inattendu avec les révélations du quotidien français Le Monde sur l’interception de dizaines de millions de données téléphoniques des Français par les services américains. Le président français François Hollande avait usé d’un langage particulièrement rude lundi pour exprimer sa “profonde réprobation” face aux “pratiques inacceptables” de son allié, dans une conversation téléphonique avec son homologue américain Barack Obama.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related