Subscribe

Les “quatre Fantastiques” de Roland-Garros

On connaît désormais les affiches des demi-finales du tournoi de Roland-Garros. Dans le tableau masculin, Federer affrontera Djokovic et Nadal sera opposé à Murray. Chez les dames, l’édition 2011 pourrait consacrer une nouvelle championne.

Il fallait remonter à l’année 2006 pour retrouver la trace des quatre premières têtes de série dans le dernier carré à Roland-Garros. A l’époque, Roger Federer (n°1), Rafael Nadal (n°2), David Nalbandian (n°3) et Ivan Lubicic (n°4) avaient réussi cette performance. Depuis le début de l’ère Open (1968), c’est seulement la quatrième fois à Paris que les têtes de série n°1, 2, 3 et 4 se retrouvent en demi-finales, après 1984, 1985 et donc 2006.

Nadal revient au sommet de son art

Un match opposant Nadal à Söderling n’est pas un match comme les autres. Les deux hommes qui ne s’apprécient guère sont pourtant habitués à se rencontrer ici à Roland-Garros. Le Suédois reste pour l’instant le seul homme à avoir battu l’Espagnol porte d’Auteuil. Dès l’échauffement, le public du court central a compris l’enjeu de l’événement et pu mesurer que le numéro 1 mondial avait bel et bien retrouvé son jeu.

Peut-être surpris du renouveau de Nadal, Söderling a mis deux manches pour entrer dans le match. Durant ce laps de temps, il a été cruellement trahi par son service (48% de première balle sur les deux premiers sets) et a multiplié les fautes directes (24 sur ces deux sets, 41 au total).

Nadal a, lui, appliqué à la perfection sa tactique, excentrant le Suédois loin sur son revers de son coup droit lifté, pour planter ses banderilles au bon moment. L’Espagnol qui depuis dix jours manquait parfois très largement les coups droits les plus simples, n’a commis que 13 fautes directes, dont deux dans le deuxième set. L’Espagnol s’est finalement imposé face à la tête de série n°5, en trois sets 6-4 6-1 7-6(3) et 2 h 34’ de jeu.

« Je suis très heureux d’être de retour en demi-finale, j’ai joué bien mieux aujourd’hui que dans mes précédents matches », a souri Nadal. « Robin a peut-être fait un peu plus d’erreurs que d’habitude, mais moi j’ai été beaucoup plus solide, avec moins d’erreurs. Je commence à trouver mon jeu et mon rythme ici », a-t-il ajouté

Une nouvelle championne à Roland-Garros ?

Après Marion Bartoli et Francesca Schiavone la veille, Li Na et Maria Sharapova ont à leur tour rejoint les demi-finales de Roland-Garros qui s’annoncent aussi indécises l’une que l’autre jeudi.

Paris n’aura d’yeux que pour Bartoli qui tentera de devenir la deuxième Française de l’ère Open après Mary Pierce à atteindre la finale de “son” Grand Chelem, face à Schiavone, déterminée, elle, à défendre son titre.

L’Italienne est la seule des quatre demi-finalistes à connaître le parfum d’une finale à Paris, un avantage certain tellement l’acclimatation à l’air raréfié des fins de tournois joue un rôle capital en tennis.

Sharapova n’a encore jamais connu ce sommet à Roland-Garros mais la Russe a déjà remporté les trois autres tournois du Grand Chelem. “J’ai déjà connu ce type de situations, l’expérience va m’aider“, a-t-elle commenté après sa victoire limpide 6-0, 6-3 sur l’Allemande Andrea Petkovic.


Related