Subscribe

Les Simpson

Arnold Schwarzenegger, président des États-Unis a isolé la ville de Springfield du reste des États Unis. La raison ? Un habitant a malencontreusement déversé les déjections de son cochon dans le lac de la ville provoquant une pollution sans précédent…Ce scénario catastrophe n’est autre que l’intrigue du film Les SimpsonThe Simpsons Movie– qui sort aujourd’hui sur les écrans français. Dans le rôle de l’habitant maladroit, Homer Simpson, le père d’une famille américaine déjantée, agent de sécurité dans une centrale nucléaire.

Pour cette adaptation au cinéma du premier dessin animé diffusé en prime-time sur une grande chaîne américaine, Matt Groening le créateur de la série a choisi d’aborder un thème d’actualité, l’environnement. Mais n’oublie pas les ingrédients qui ont fait le succès du show. Humour grinçant, critique sous-jacente du conformisme américain et références à la culture populaire devraient donc faire partie de la version longue des Simpson. Attendu par les fans depuis plusieurs années, le film a déjà soulevé la polémique outre-Atlantique. Bart Simspon, dix ans, apparaîtrait dévêtu dans l’une des scènes… Il n’en fallait pas d’avantage pour alerter la commission de contrôle cinématographique qui a finalement choisi de ne pas interdire le film aux moins de seize ans. Cette affaire n’a fait qu’attiser d’avantage la curiosité des téléspectateurs.

« Meilleur dessin animé du siècle »

Aux État-Unis le dessin animé connaît en effet un vrai succès. Le 19 avril 1987, les petits bonshommes jaunes à la dégaine originale, yeux globuleux, coiffures improbables, mains à quatre doigts et voix inimitables font leur apparition. En quelques mois, la popularité de la famille Simpson atteint des sommets. En 1989, ils disposent déjà d’une demie-heure d’antenne. Dix-huit saisons et vingt-trois Grammies Awards plus tard, leur réputation reste intacte. Elu « meilleur dessin animé du siècle » par le magazine Time, il a permis à la chaîne de télévision Fox de décrocher des records d’audience avec plus de quinze millions de téléspectateurs pour certains épisodes. « Le point fort des Simpson est qu’ils fédèrent un large public. Les 12-18 ans affectionnent les gags potaches, les 18-35 ans apprécient l’humour caustique, la critique de la société et le politiquement incorrect du dessin animé », souligne Hervé Mouyal créateur de simponspark.com*, un site internet français de référence pour la série avec chaque jour plus de 10 000 visiteurs et près de 50 000 pages consultées.

Et la France n’est pas en reste. Depuis le 19 mai dernier, la série est reprogrammée en intégralité sur M6 à raison de quatre épisodes par week-end. W9, l’une des filiales de M6 propose également de revoir du lundi au vendredi les quinze premières saisons du dessin animé. Par ailleur, Canal + première chaîne française à avoir relaté les aventures de Homer, Marge, Bart, Lisa et Maggie Simpson diffuse tous les soirs en clair à 20h un épisode de la saison 17, la dernière disponible en version française. « Les chaînes espèrent ainsi remonter leur audience et fédérer un large public ». explique Hervé Mouyal. « Il ne faut pas oublier qu’il y a deux ans avec les rediffusions des Simpson en clair à 20h pendant l’été, Canal + réunissaient jusqu’à un million de téléspectateurs. Le week-end, M6 récolte près de 500 000 téléspectateurs. » A part une rediffusion sur plusieurs chaînes, la série se décline également sur Internet, certains originaux. Ainsi un forum sur le thème des Simpson sous forme de ville virtuelle permet aux fans de la série de jouer, payer et vivre Simpson**. Dans les prochains mois, une jeux vidéo sur console devrait enrichir d’avantage la panoplie du « simpsonophile. »

 

*http://www.simpsonspark.com/

** http://www.simpsonscity.com/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related