Subscribe

Les tarifs du gaz bientôt gelés

Le gouvernement rendra “dans les jours qui viennent” sa décision sur les tarifs du gaz, a indiqué lundi le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici, laissant entendre qu’il refuserait à GDF Suez la hausse de 5% que le géant gazier réclame depuis des mois.

“Il ne faut pas en effet frapper trop les couches populaires et les couches moyennes”, a déclaré le ministre sur France 2. “La décision sera rendue au niveau qui doit l’être dans les jours qui viennent mais ce que je veux dire c’est que il faut comprendre qu’il y a aujourd’hui en France un déficit de pouvoir d’achat”, a fait valoir M. Moscovici.

Selon Les Echos, “le gouvernement réfléchit sérieusement à publier un arrêté tarifaire qui annulerait la demande du géant de l’énergie”. Le quotidien économique souligne que les parlementaires socialistes craignent qu’une hausse du prix du gaz “rogne la popularité de la nouvelle majorité”, après le coup de pouce du SMIC.

Une hausse de tarif de l’ordre de 5% est demandée par GDF Suez pour début juillet afin de refléter la progression des coûts d’acheminement et d’approvisionnement. Après le gel des tarifs imposé en octobre 2011 par le gouvernement Fillon, GDF Suez a par ailleurs réclamé devant le Conseil d’Etat la réparation du préjudice, chiffré à 290 millions d’euros, qu’il estimait avoir subi.

Le rapporteur public du Conseil d’Etat lui a donné raison récemment, en recommandant que les factures du 4e trimestre 2011 soient revues rétroactivement à la hausse, pour compenser le manque à gagner. “Le gouvernement a la tentation de ne pas faire de hausse, mais il sera alors de nouveau attaqué en justice”, prévient une source proche du dossier citée par Les Echos. GDF Suez s’est refusé à tout commentaire lundi sur le sujet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related