Subscribe

Les vélos en libre-service se font attendre à New York

Les vélos en libre-service attendus à New York se font désirer : le service des transports de la ville a annoncé lundi que le programme de partage Citi Bike ne démarrera pas avant août.

Il y a deux ans, le maire de New York, Michael Bloomberg, annonçait l’installation de près de 10 000 vélos en libre service à travers la Grosse Pomme, d’ici le printemps 2012. Depuis, le projet s’est concrétisé mais il a pris un peu de retard. Citi Bike, l’équivalent du Vélib’ parisien, devait être opérationnel en juillet, mais sa direction a annoncé ce lundi qu’il faudrait attendre le mois d’août. La date exacte reste indéterminée.

“Nous travaillons sur le plan de lancement et nous tiendrons le public informé dès que nous aurons finalisé les détails”, a expliqué Seth Solomonow, porte-parole du service des transports de la ville. Déjà vendredi, lors d’une interview à la radio, le maire de New York avait laissé entendre que les vélos n’étaient pas prêts : “Comme dans tout grand programme, il faut vérifier que tout marche avant de lancer la machine. Nous ne lancerons rien tant que ce n’est pas fin prêt”, a-t-il commenté. Depuis quelques semaines, la rumeur de ce retard circulait sur les réseaux sociaux, tandis que le site web de Citi Bike continuait à promouvoir ses grands débuts pour juillet.

En mai, la ville a dévoilé le plan du réseau de stations. 10 000 vélos devraient couvrir le Lower Manhattan, Midtown, le nord de Brooklyn et une petite partie du Queens. Moyennant $95 par an, les utilisateurs pourront circuler gratuitement pendant les 45 premières minutes d’emprunt. Un nouveau moyen de transport, économe et écolo, qui est attendu avec impatience par beaucoup de New-Yorkais.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related