Subscribe

Les visas de travail temporaires

Le premier pays d’immigration au monde n’est pas pour autant le plus facile d’accès. L’entrée sur le territoire américain est soumise à la présentation d’un visa, dont le type, la durée de validité et surtout les conditions d’obtention diffèrent selon le statut et les objectifs du demandeur.

L’obtention d’un visa peut nécessiter plusieurs mois, et le demandeur doit anticiper ces démarches incontournables. Mme Christelle Clément, avocate francophone à New York, explique ainsi : “La plupart des Européens ont l’habitude de passer les frontières sans aucun problème et sont déroutés par la complexité du système administratif aux États-Unis. Il est préférable d’engager un avocat qui pourra déterminer le type de visa le plus approprié et préparer le dossier de demande”.

Les autorités américaines ne transigent pas avec l’accès à leur territoire, et les attentats du 11 Septembre ont logiquement entraîné un renforcement des mesures de sécurité. Cette tendance ne se dément pas, comme en témoigne Maître Clément : “Depuis mon arrivée en 1999, j’ai pu constater que l’immigration devenait de plus en plus en difficile aux États-Unis. Cette tendance à la restriction se poursuit aujourd’hui encore”.

Les autorités américaines divisent les nouveaux arrivants en deux catégories : “immigrants” et “non immigrants”, en fonction de leur désir de s’installer durablement ou non aux États-Unis. Les visas “non-immigrants” sont, par définition, temporaires : il est fortement déconseillé de dépasser leur date limite sous peine de se voir interdire l’accès au territoire lors d’un prochain séjour.

Site officiel du département d’État américain pour les visas

CATEGORIEDUREEDESCRIPTION
B1 / B26 mois de séjourLe visa B-1 est destiné aux voyages d’affaires et le visa B-2 aux voyages touristiques de longue durée. L’un et l’autre ne permettent pas de travailler.
E1 / E25 ans renouvelableCes visas sont réservés aux importateurs (E-1) ou aux investisseurs (E-2). Les conjoints bénéficient d’un visa accompagnateur E4 qui n’autorise à travailler que les conjoints de visas E2.
F1 / M1Durée des étudesCes visas sont destinés aux étudiants poursuivant leurs études dans les universités ou écoles américaines. Le conjoint du titulaire d’un visa F1 bénéficie d’un visa F2 lui permettant de travailler sur demande auprès des services de l’immigration en invoquant la nécessité économique.
H-1B3 ans
renouvelable une fois
Ce visa est réservé aux cadres. Il est nécessaire de posséder un diplôme de niveau Bac+3 ou une expérience professionnelle équivalente. Le conjoint et les enfants bénéficient d’un visa H4 interdisant tout travail.
IDurée du contratCe visa est destiné aux journalistes.
J12 à 18 moisCette catégorie de visa concerne les programmes stage en entreprise, et d’échanges, scolaires ou culturels. Le conjoint et les enfants bénéficient du visa J2. Une autorisation de travail peut être délivrée par les services d’immigration
L3 ansCe visa concerne les dirigeants de sociétés et certains cadres spécialisés. La demande doit être effectuée par une société américaine, filiale ou société-mère d’une société française. Les candidats à ce visa doivent avoir été employés au moins douze mois par la société française pendant les trois ans précédant la date de la demande de visa. Le conjoint peut désormais obtenir l’autorisation de travailler avec un visa L2.
O3 ansCe visa est réservé aux étrangers «exceptionnels» dans leur discipline (artistes, acteurs, ingénieurs, cuisiniers, etc.) et leur personnel d’accompagnement.
Visa Waiver90 joursCertains nationaux, dont les Francais, sont autorisés à séjourner sur le territoire américain pour 90 jours sans demande de visa préalable. Le séjour est permis pour des raisons touristiques ou pour affaires. Le travail n’est pas autorisé durant le séjour.
  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *