Subscribe

L’est des Etats-Unis prend des airs polaires avec la tempête de neige “Snoverkill”

De Boston à Washington en passant par New York, le nord-est des Etats-Unis revêtait mercredi des allures polaires avec une deuxième tempête de neige en moins d’une semaine, entraînant la fermeture des administrations, dont une partie du Congrès et les Nations unies.

La tempête baptisée “Snoverkill” -la neige de la mort- devrait déposer jusqu’à 36 centimètres de neige sur le nord-est du pays, en particulier sur la mégalopole qui s’étend du Massachusetts à la Virginie et concentre 20% de la population du pays, selon le dernier relevé de la météorologie nationale (NWS).

Quelque 91 cm étaient déjà tombés ce week-end. Si les chiffres se confirment, cet hiver sera le plus enneigé de la région depuis que les relevés météorologiques existent, avec 1,40 m à Washington, a souligné le NWS.

La neige, fine et collante, est accompagnée d’un vent soutenu, qui pourrait atteindre 80 km/h, selon la météo nationale qui a lancé une alerte au blizzard jusqu’à la fin de la journée pour la région Washington-Baltimore.

Pour New York, l’alerte est valable jusqu’à tôt jeudi matin.

Washington, la Virginie et le Maryland (deux Etats bordant la capitale) ont décrété l’état d’urgence, ce qui leur donne l’autorisation de faire appel aux militaires réservistes de la Garde nationale.

Baltimore a interdit la circulation routière, à l’exception des véhicules d’urgence. En Pennsylvanie, des autoroutes ont commencé à être fermées.

Les aéroports de la capitale fédérale ont fermé pour la journée, tandis que ceux de New York, Philadelphie et Baltimore enregistraient des annulations en série. Des retards étaient également constatés à Chicago.

Pour le troisième jour consécutif, les bureaux de la plupart des administrations de la capitale américaine sont restés portes closes. Les écoles ne devraient pas rouvrir avant la semaine prochaine.

Les écoliers de New York ont aussi été appelés à sécher les cours. 1.600 chasse-neige sont prêts à entrer en action pour dégager plus de 10.000 km de rues et d’autoroutes de la Grosse pomme, a indiqué le maire de la ville, Michael Bloomberg.

Le bâtiment des Nations unies a baissé son rideau et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon travaille de chez lui. “Il a parlé au téléphone avec des dirigeants de la planète et est en train de rencontrer une délégation”, a déclaré son porte-parole, Martin Nesirky.

A la Maison Blanche, Barack Obama n’avait pour sa part prévu aucune activité publique. Même les membres du Secret Service, la police d’élite chargée de la protection des hautes personnalités et en particulier du président, avaient abandonné leurs postes à l’extérieur pour se réfugier dans leurs voitures garées devant les grilles de la présidence.

L’activité économique était également grandement paralysée, mais Wall Street fonctionnait à la normale, les échanges se faisant électroniquement.

Prévoyants, certains hommes d’affaires ont choisi de dormir dans des grands hôtels du centre-ville de Washington pour ne pas rater leurs rendez-vous.

Dans la réception quasi-déserte de l’immense hôtel Hilton, Jon Heezen, 38 ans, attendait patiemment en lisant son journal.

“Je devais retourner dans le Minnesota (nord) mardi après-midi mais mon vol a été annulé”. Venu à Washington pour faire du lobbying auprès du Congrès, ses rencontres ont été tout bonnement annulées.

En regardant un rare chasse-neige passer dans la rue, il lance: “Ce n’est pas si terrible. C’est juste qu’ils n’ont pas assez d’équipement ici”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related

  • L’Amérique se met en selleL’Amérique se met en selle De plus en plus de villes des États-Unis mettent en place des systèmes de vélo-partage sur le modèle du Velib’ à Paris. Boston, San Francisco et New York seront les prochaines en date. […] Posted in Opinion
  • Le nord-est des Etats-Unis se remet lentement du blizzardLe nord-est des Etats-Unis se remet lentement du blizzard Le nord-est des Etats-Unis se remet lentement dimanche d'un blizzard qui a fait au moins 9 morts, avec la reprise progressive des transports et le rétablissement du courant dont sont […] Posted in Opinion