Subscribe

L’OM remonte sur le podium de la Ligue 1

Assuré de passer la nuit sur le podium, Marseille, vainqueur en deux temps de faibles Boulonnais (2-0) samedi, profite d’une 17e journée du Championnat de France particulièrement morcelée qui s’achèvera dimanche par le choc Lyon-Bordeaux pour faire son retour dans le peloton de tête.

Aussi peu convaincants que contre Nice, les Olympiens, 2e avec 28 points avant la réception d’Auxerre par Lorient dans la soirée, ont cependant mis du temps à digérer leur élimination de mercredi en Ligue des champions (1-3 face au Real).

Légèrement empoté et sifflé à la pause par le stade Vélodrome, l’OM, qui n’avait plus remporté deux succès consécutifs en championnat depuis la 6e journée, peut remercier ses défenseurs qui ont débloqué la rencontre au retour des vestiaires.

Après une tête d’Heinze sur corner (48), Taiwo s’est chargé sur penalty de creuser l’écart (54) et d’enfoncer un peu plus une équipe de Boulogne-sur-Mer courageuse et agressive (exclusion d’Adefemi, 88) mais limitée et plus que jamais relégable (19e).

Autre club du nord, mais aux antipodes du classement, Valenciennes (5e), a perdu l’occasion de se rapprocher à deux points du leader Bordelais.

Pourtant, Le Mans, avec son nouvel entraîneur Arnaud Cormier qui a remplacé Paulo Duarte cette semaine, paraissait prenable malgré l’ouverture du score de Corchia, auteur de son 1er but en L1.

Bonne opération de Rennes

Car ensuite, Danic a rapidement égalisé et VA, pourtant en supériorité numérique après l’exclusion de Maïga (45), n’a cessé de déjouer… avant même de s’incliner (1-2) sur un coup franc direct de Le Tallec!

Après huit essais infructueux, le MUC grappille une place (18e) et décroche sa 1re victoire depuis le 27 septembre.

En milieu de tableau, Rennes a fait le plein à Nancy (2-1) en offrant à Briand ses premières minutes de jeu depuis sa grave blessure du printemps. Marveaux a inscrit un magnifique but (70) alors que Nancy avait ouvert la marque par Feret.

Leur première victoire en déplacement depuis la 6e journée fait même monter provisoirement les Bretons jusqu’à la 4e place alors que les Lorrains, désormais 14e, suivent une trajectoire inverse.

L’ASNL, qui a touché deux fois la barre avant de concéder son 4e revers de rang à Picot, se fait même doubler par des Lensois (13e) qui ont tout fait pour oublier leur surprenant revers à Boulogne (2-1) lors de la journée précédente.

C’est Nice, avec son international Loïc Rémy qui avait la tête à l’envers, qui a fait les frais de l’intransigeance nordiste, symbolisée par le retour en grâce d’Akalé, auteur du 1er but avant de donner le 2e à un autre joueur contesté en début de saison, Maoulida (2-0).

Mais ce n’était pas la soirée des Aiglons (15e), décapités après le carton rouge direct adressé à Bagayoko (48).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related