Subscribe

L’origine insoupçonnée du mot gadget

Remarquable spécimen de “franglais”, le mot “gadget” ne vient pas directement d’un terme anglo-saxon. Si les lexicographes du Petit Robert indiquent qu’il s’agit bien d’un terme anglais provenant “peut-être du français ‘gâchette’, appliqué à des mécanismes”, nous avons eu vent d’une origine plus insolite, qui remonterait à cent-vingt-six ans en arrière. Au 28 octobre 1886 exactement, jour de l’inauguration de la Statue de la Liberté. Dans l’assistance, chacun remarque un homme fort occupé à distribuer des miniatures de la fameuse statue d’Auguste Bartholdi. Ce personnage exerce le métier de fondeur ; c’est dans ses ateliers du XVIIe arrondissement de Paris qu’ont été conçues les différentes pièces de cuivre composant la statue. Or, cet ingénieux chef d’entreprise, qui a tout compris au marketing, se nomme monsieur Gaget. Rapidement, les invités ayant en main le petit objet haut d’une vingtaine de centimètres, avec le patronyme du malicieux parisien gravé sur le socle, demandent à leurs voisins si eux aussi ont leur “gaget”, qui deviendra, accent aidant, un “gadget” … et assurera une belle postérité à l’entrepreneur français. Cette histoire n’est encore qu’une légende, même si le nom du fondeur est rigoureusement exact. Manque la preuve, la statuette estampillée Gaget qui, si elle sortait d’un grenier, achèverait de convaincre les sceptiques.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related