Subscribe

L’ouragan Bill fait fuir les Clinton de leur lieu de vacances

L’ouragan Bill qui avançait en direction des Bermudes vendredi, a contraint le couple Clinton a écourter son séjour dans l’archipel et pourrait aussi chambouler les vacances des Obama, attendus la semaine prochaine sur une île de la côte est américaine.

A 18H00 GMT, l’ouragan Bill se trouvait à 460 km des Bermudes et à 1.115 km de la Caroline du Nord (sud-est des Etats-Unis). Il se déplaçait à 30 km/h vers le nord-nord-ouest avec des vents de 175 km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami (Floride, sud-est des Etats-Unis).

Selon le NHC, Bill, rétrogradé vendredi en catégorie 2 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq, devrait passer entre l’archipel des Bermudes et la côte est des Etats-Unis samedi et au large de la côte nord-est tôt dimanche matin.

C’est là-bas, sur l’île très huppée de Martha’s Vineyard (Massachusetts, nord-est), rendue célèbre par le clan Kennedy, que le président Barack Obama, sa femme Michelle et leurs deux filles Malia et Sasha doivent se reposer pendant une semaine.

Selon le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs, la famille doit prendre ses quartiers d’été dans la petite ville de Chilmark, dans une villa sous haute surveillance baptisée “Blue Heron Farm” (“La Ferme du héron bleu”).

Mais l’ouragan Bill pourrait bien devenir l’invité indésirable des vacances présidentielles.

L’archipel des Bermudes en état d’alerte

Bill pourrait “nous frôler et aller en s’affaiblissant dans sa trajectoire vers le nord”, a déclaré à l’AFP Ned Kaiser, directeur adjoint du port d’Edgardtown, sur l’île de Martha’s Vineyard. “Nous nous attendons à des vents de 80 km/h dimanche”, a-t-il ajouté.

“Nous pensons voir des vagues de sept à douze mètres en mer. Sur la côte, elles devraient être d’environ cinq mètres”, a pronostiqué quant à lui Bill Gasperetti, un porte-parole des garde-côtes du Massachusetts.

Mais pour le moment, les Bermudes sont aux avant-postes et les autorités ont placé l’archipel en état d’alerte, ce qui a contraint l’ancien président américain Bill Clinton et sa femme Hillary, actuelle secrétaire d’Etat, à écourter leur séjour.

“Ils sont partis hier (jeudi) à cause de l’ouragan qui arrivait”, a déclaré un responsable américain sous couvert de l’anonymat. Les époux Clinton s’étaient rendus dans l’archipel mercredi et devaient y rester jusqu’à samedi.

Interrogé par la presse vendredi, un porte-parole du département d’Etat, Ian Kelly, a confirmé qu’ils avaient quitté les Bermudes jeudi soir. Interrogé sur la destination qu’ils ont prise après avoir quitté les Bermudes, M. Kelly a répondu: “je ne sais pas où ils sont”.

M. Kelly n’a pas souhaité commenter les rumeurs de presse selon lesquelles les Clinton se seraient dirigés vers Martha’s Vineyard pour le mariage de leur fille Chelsea.

La houle générée par l’ouragan était déjà très forte autour des Bermudes, selon les médias locaux, et les plages ont été désertées.

Selon le quotidien Baltimore Sun, c’est aux Bermudes, il y a 30 ans tout juste, que Bill et Hillary Clinton ont conçu leur fille unique.

“La houle affecte déjà Porto Rico, Hispaniola (l’île que se partagent Haïti et la République Dominicaine), les Bahamas et les Bermudes”, indiquait le NHC vendredi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related