Subscribe

Love’s End, le language guerrier de l’amour

Avec Love’s End, présenté du 10 au 13 octobre à l’Abrons Arts Center dans le cadre du festival Crossing the Line, Pascal Rambert dissèque la séparation verbale d’un couple.

“Une chambre de torture avec des mots”. C’est en ces termes que Pascal Rambert, auteur, metteur en scène et actuel directeur du Théâtre de Gennevilliers, résume Clôture de l’amour. L’histoire d’un couple d’artistes qui s’entre-déchire dans un long combat verbal duquel personne ne sortira indemne. Ecrite en 2005, la pièce avait remporté un grand succès à Avignon en 2011 et a voyagé un peu partout dans le monde. Elle passera par New York, à la demande de Lili Chopra, la directrice artistique du FIAF qui a proposé au metteur en scène d’adapter la pièce pour le public américain.

Dans la version anglaise, rebaptisée Love’s End, c’est Kate Moran (Einstein on the Beach) et Jim Fletcher (Obie Award 2012) qui endossent les deux rôles principaux. Lui se sent asphyxié par sa relation amoureuse à laquelle il décide de mettre un terme au cours d’un échange d’une violence absolue. Elle, en furie, lui rend ses coups. Oeil pour œil, dent pour dent. On l’aura compris, le langage et ses rouages sont au cœur de ce combat. “Le rapport à l’oralité est très fort. On est dans le dialogue brutal, dans l’énergie des mots poussés à leur paroxysme. En ce sens, c’est presque du théâtre extrémiste qui célèbre la puissance de feu de la langue.” Les personnages en ressortent K.O. Le spectateur aussi.

Informations pratiques :

“Love’s End” (Clôture d’Amour) de Pascal Rambert, avec Kate Moran et Jim Fletcher, du 10 au 13 octobre à l’Abrons Arts Center, à 20h. En anglais, sans sous-titres.

Adresse : 466 Grand Street, Lower East Side, New York, NY 10002

Tarif : $20 en pre-vente, $30au guichet

Informations et réservations : abronsartscenter.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related