Subscribe

Major League Soccer : bilan de la première partie de saison des Français

Les Français ont la cote dans la ligue américaine de Soccer. Emmenée par un Thierry Henry de retour au premier plan, la légion tricolore de MLS a marqué les esprits lors de la première partie de la saison. D’Aurélien Collin à Sébastien Le Toux, retour sur les performances des bleus à mi-parcours.

Le Français de la première partie de saison : Thierry Henry (New York Red Bulls)

Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France est de retour. Avec 9 buts inscrits depuis le début de la saison sous le maillot des Red Bull de New York, « Titi » est actuellement le meilleur buteur du championnat et le guide charismatique de la franchise new yorkaise. « Je me sens en forme car j’ai pu effectuer une bonne préparation d’avant saison, contrairement à l’an passé » souligne l’actuel capitaine d’équipe. Leader de la conférence Est en grande partie grâce aux performances du Français, les Red Bulls visent les sommets du championnat.

La confirmation de la première partie de la saison : Sébastien Le Toux (Philadelphia Union)

L’ancien joueur de Rennes est devenue une figure incontournable de la MLS. Le milieu de terrain est le cadre de l’animation offensive de la franchise de Pennsylvanie depuis deux saisons maintenant. « Je me sens parfaitement à l’aise dans mon rôle d’animateur du jeu » précise le Breton. Auteur de 14 buts et 11 passes décisives l’an dernier, Le Toux a déjà distillé 6 passes depuis le début de la saison. Son équipe est actuellement classée à la deuxième place de la conférence Est, juste derrière les Red Bulls de New York.

La révélation de la première partie de saison : Aurélien Collin (Sporting Kansas City)

Après quelques années de galère qui l’auront amené en Grèce, en Écosse, en Angleterre et au Portugal, le défenseur central Aurélien Collin a enfin trouvé un endroit pour exprimer tout son talent. Dès son arrivée dans la franchise de Kansas City, le Français devient l’un des tauliers de la ligne arrière de l’équipe. « Ça fait tellement plaisir de voir que l’on vous fait confiance » explique l’ancien joueur du Vitoria Setubal. Après un passage compliqué (6 matches sans victoires), l’équipe au maillot bleu ciel redresse la barre et reste sur une série de 4 victoires d’affilée.

Le taulier de la première partie de saison : Stéphane Auvray (Sporting Kansas City)

L’ancien joueur de Nîmes et de Vannes est un joueur solide et l’un des cadres du vestiaire de la franchise de Kansas City. Capitaine de la sélection de Guadeloupe, Stéphane Auvray est un pion essentiel dans le système de jeu de la franchise au maillot bleu ciel. « Notre équipe est encore jeune, je me dois, par mon expérience d’essayer d’encadrer les plus jeunes » souligne le milieu défensif français. Absent durant quasiment un mois à cause de la Gold Cup, le joueur guadeloupéen retrouve son équipe de Kansas City en pleine forme.

La surprise de la première partie de la saison : Éric Hassli (Vancouver Whitecaps)

L’ancien joueur du FC Metz est arrivé sur la pointe des pieds dans le championnat Nord-Américain, mais il fait désormais partie des attaquants les plus redoutés des surfaces de réparation du pays. Auteur du but le plus spectaculaire de la première partie de la saison, le Lorrain est devenu la référence offensive d’une franchise canadienne qui végète en bas de classement. « L’expérience se passe parfaitement bien malgré le classement de l’équipe. Je reste confiant sur le fait que nous allons sortir la tête de l’eau » précise l’ancien joueur du FC Zurich. Auteur de 6 buts en 10 matches, Éric Hassli est actuellement le troisième meilleur buteur du championnat.

Related