Subscribe

Manifestation devant la Maison Blanche pour les dix ans de Guantanamo

Des militants de “Témoin contre la torture”, vêtus de combinaisons orange ou enfermés dans une cage, se relayaient lundi devant la Maison Blanche pour demander la fermeture de la prison de Guantanamo, ouverte il y a dix ans par les Etats-Unis.

Les manifestants vont se relayer par petits groupes 24 heures sur 24 jusqu’à mercredi, date anniversaire de l’arrivée des premiers prisonniers dans la prison controversée située dans le sud-est de Cuba, alors que sera organisé un large rassemblement à l’appel d’organisations de défense des droits de l’homme, dont Amnesty International.

Les protestataires, qui mènent également un mouvement de jeûne dans une église de Washington, réclament la fermeture de la prison de Guantanamo, “comme le président Barack Obama avait promis de le faire”, et de celle de Bagram en Afghanistan. Ils demandent en outre l’abrogation de la loi DAA (Defense Authorization Act) qui permet une détention illimitée et sans jugement de prisonniers. “Cela fait dix ans que des gens peuvent être détenus de manière illimitée et sans jugement, sans savoir quand ils seront libérés ni ce qu’on leur reproche”, a dénoncé Brian Terrell, l’un des manifestants interrogé par l’AFP.

Deux personnes, vêtues d’une combinaison orange et portant un sac noir sur la tête, encadraient une cage dans laquelle était enfermé un troisième manifestant avec, sur les barreaux, des pancartes dénoncant “la détention illimitée sans jugement”. Située dans la baie de Guantanamo, le centre de détention militaire de haute sécurité a accueilli jusqu’à 779 hommes et adolescents au total.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related