Subscribe

Marathon de New York : première pour Gebremariam, Gebreselassie raccroche

L’Ethiopien Gebre Gebremariam a signé un coup de maître en remportant dimanche le New York dimanche dès de sa première tentative sur cette distance, une épreuve marquée par l’annonce de la retraite de son illustre compatriote Haile Gebreselassie.

Gebreselassie, le détenteur du record du monde de la spécialité, a dû renoncer au 25e kilomètre en raison d’une douleur à un genou et a annoncé dans la foulée qu’il mettait un terme à sa carrière.
Gebremariam, 26 ans, s’est détaché à mi-course et a devancé les Kényans Emmanuel Mutai et Moses Kigen Kipkosgei en bouclant les 42,195 km en 2 h 08 min 14 sec.
L’Ethiopien, champion du monde de cross-country 2009, est le premier coureur depuis 1983 à s’imposer dès sa première tentative sur la distance. “New York c’est New York, c’est déjà si spécial pour moi de réussir à terminer la course”, s’est étonné Gebremariam.
Le vainqueur de l’an passé l’Américain Meb Keflezighi a pris la sixième place.

Chez les dames, la victoire est revenue à la Kényane Edna Kiplagat, 31 ans, en 2 h 28 min 20 sec devant l’Américaine Shalane Flanagan et une autre Kényane Mary Keitany. Flanagan, médaillée de bronze du 10.000 m aux Jeux de Pékin en 2008, effectuait ses débuts sur le marathon. Elle est la première américaine à terminer dans les deux premières de cette épreuve depuis l’édition 1990. 
La Française Christelle Daunay, 3e l’an passé, finit à la sixième place à 1 min 08 sec de la gagnante.

Cette édition du marathon comptait parmi les 45.000 participants, Edison Pena, un des 33 mineurs chiliens sauvés après avoir passé deux mois sous terre, invité par les organisateurs. Pena avait raconté qu’il courait dans les galeries sombres de la mine pour se maintenir en forme.

 


 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related